lundi 26 février 2024

Alexandre Sarr (Perth Wildcats) la pépite française du bout du monde

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

Avec son physique et des qualités hors du commun, Alexandre Sarr (18 ans) est attendu comme la prochaine pépite française qui doit tout casser en NBA.

En juin, Victor Wembanyama est devenu le premier joueur français à être drafté en 1ère position (par San Antonio). Selon certaines prédictions, Wemby pourrait rapidement avoir un successeur en la personne d’Alexandre Sarr. Le Girondin de naissance est régulièrement mentionné dans le top 3 des prédictions. Le polyvalent pivot de 2m16 accumule les bonnes prestations avec son équipe de Perth en Australie.

Son frère est son modèle

L’avenir dira si Alexandre Sarr réalise un beau parcours en NBA. Ce qui est déjà certain est que son frère aîné, Olivier (25 ans le 20 février), y joue déjà. Le Niortais de naissance a disputé son premier match NBA le 28 décembre 2021 avec OKC contre Sacramento. Olivier Sarr a toujours été une référence à suivre pour Alexandre.

Enfant, il a beaucoup regardé son père Massar, ancien joueur professionnel, jouer. Il en a fait de même avec son frère aîné, Olivier. Alexandre cherche à marcher sur les traces d’Olivier qui est pour lui une source d’inspiration, un modèle même si ce dernier doit se contenter pour sa 3ème saison NBA de quelques minutes avec le Thunder.

À LIRE AUSSI : toute l’actualité du basket dans votre mag

Alexandre Sarr est passé par le Real Madrid

Né à Bordeaux le 26 avril 2005 et élevé à Toulouse, Alexandre Sarr commence à jouer au basket dès l’âge de 4 ans. Il évolue dans différents clubs de sa ville jusqu’à ses 14 ans. Puis il intègre le centre de formation du mythique Real Madrid en 2019. Il poursuit sa progression en Espagne pendant deux ans avant de prendre la direction des Etats-Unis où il y passe deux saisons supplémentaires au sein de l’Overtime Elite, un championnat amateur pour jeunes basés aux Etats-Unis.

Il sait tout faire sur un terrain

Si la hype s’accélère autant pour l’intérieur des Wildcats, s’il est autant la cible des scouts, ce n’est pas sans raison. Ce joueur très grand par la taille l’est aussi par son talent. Il sait vraiment tout faire et ce des deux côtés du terrain. Alexandre Sarr est très mobile pour un joueur de son envergure. Sa capacité à contrer, son très bon tir à 3 points, sa facilité à finir ses actions, toutes ces aptitudes le rendent unique. Tout en sachant qu’il a encore une marge de progression du fait de son jeune âge.

Si Zaccharie Risacher et Alexandre Sarr se trouvent aujourd’hui tout en haut des prédictions dans les mock drafts, tous les deux se connaissent très bien. Ils ont déjà représenté l’équipe de France. En 2022, ils ont été médaillés de bronze lors de la Coupe du monde U17. Un an plus tard, ils décrochent la médaille d’argent lors de la Coupe du monde U19.

À LIRE AUSSI : les dix travaux de Wembanyama aux USA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi