jeudi 13 juin 2024

Avant PSG – Real, nous avons décrypté la conférence de presse de Mauricio Pochettino

À lire

De passage en conférence de presse cet après-midi, un peu plus de 24 heures avant le match contre le Real Madrid, Mauricio Pochettino a répondu aux questions de la presse, avec la langue de bois qui le caractérise. Nous avons décrypté ses déclarations.

Ce qu’il a dit : « Le poste de gardien, quel que soit celui qui l’occupe, est bien tenu depuis le début de saison ».

Ce qu’il pense : « Gianluigi Donnarumma est sans doute le meilleur gardien du monde, mais Keylor Navas est aussi un très grand gardien. Demain, on joue contre le Real Madrid, son ancien club, donc il y a plus de chances que ce soit lui qui joue. Même si Donnarumma est peut-être un tout petit peu meilleur, il a moins d’expérience de ce type de match ».

Idrissa Gueye sera-t-il titulaire ?

Ce qu’il a dit : « Non, lui comme Abdou Diallo, ont été en dehors de l’équipe pendant près de deux mois, ils ne pourront pas commencer » Sur le fait que Mané et Salah jouent déjà avec Liverpool : « Chaque club a sa réalité. Je ne sais pas ce qui se passe à Liverpool, ni ailleurs. »

Ce qu’il pense : « C’est effectivement une des particularité du PSG. Il y a beaucoup de joueurs, beaucoup de concurrence, alors vous pensez bien que toutes les raisons sont bonnes pour changer les joueurs et expliquer mes choix ».

La pression sur les épaules du PSG ?

Ce qu’il a dit : « Il n’y a pas plus de pression d’un côté ou de l’autre ». 

Ce qu’il pense : « Tu m’étonnes que je ressens la pression ! Si on se fait sortir en huitième de finale, ce sera la honte pour moi et je me ferais sans doute virer à la fin de la saison. Même si je m’en fiche un peu, parce que de toutes façons, je vais aller à Manchester… »

La façon de jouer du PSG et ses buts dans les dernières minutes

Ce qu’il a dit : « Alors, depuis le début de la saison, il y a beaucoup de confusion. Mais nous sommes un staff qui vit dans la réalité. Et demain, je suis sûr que tout le monde va répondre présent. On a une totale confiance en l’équipe et sur son potentiel pour se qualifier ».

Ce qu’il pense : « C’est vrai qu’on a plusieurs fois eu très chaud. Mais on s’en sort toujours parce qu’on est le PSG. Ce qui est sûr, c’est que demain, on a besoin d’un grand Messi et d’un grand Mbappé pour battre le Real »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi