mardi 18 juin 2024

Euro 2024 – le Danemark en plein doute

À lire

Après une Coupe du monde ratée et des éliminatoires pas rassurants, le Danemark doit se ressaisir pour espérer sortir du groupe C. La bande à Eriksen devra se serrer les coudes pour ne pas sortir à nouveau dès les phases de poules d’une compétition internationale.

L’objectif du Danemark est le même qu’au dernier Euro : sortir d’un groupe qui semble à sa portée. Mais si l’Euro 2021 avait été un franc succès, avec un parcours emmenant l’équipe danoise jusqu’en demi-finale (perdue contre l’Angleterre sur le score de 2-1), l’Euro 2024 devrait être plus compliqué.

Tout d’abord, la Coupe du Monde 2022 a été un véritable échec, les Vikings ayant lamentablement échoué dans un groupe abordable composé de la France, l’Australie et la Tunisie en ne parvenant à obtenir qu’un seul point contre cette dernière. Lors des éliminatoires de l’Euro, les hommes de Kasper Hjulmand ne se sont pas rassurés dans un groupe dans lequel ils étaient pourtant favoris.

Le principal concurrent étant la Slovénie, il s’en est fallu de peu pour que le Danemark conserve sa 1ère place grâce au goal average particulier et sa victoire 2-1 contre ces mêmes Slovènes. Défaits contre le Kazakhstan et l’Irlande du Nord, une victoire serrée contre Saint-Marin, les prestations danoises n’ont pas été convaincantes.

De plus, les blessures de certains cadres n’ont rien arrangé selon le journaliste danois Anders Dehn : « Des joueurs clés comme Christian Eriksen, Pierre-Emile Højbjerg, Simon Kjær et Thomas Delaney ont soit été tourmentés par des blessures, soit ont manqué de temps de jeu avec leurs clubs cette saison. Dans l’ensemble, la préparation n’est pas idéale. » Le manque de rodage pourrait donc jouer en la défaveur des Danois avec un collectif pas assez huilé à l’aube d’une compétition aussi importante.

À LIRE AUSSI : toute l’actualité du foot dans votre mag

Eriksen toujours aussi précieux ?

Si le manque de collectif se fera sûrement ressentir, le Danemark pourra en revanche compter sur sa défense. La charnière KjaerChristensen, qui allie expérience et sérénité, est sans aucun doute le point fort de cette équipe.

Le tout entouré du fiable Mæhle et Kristiansen qui, à défaut d’être expérimenté, est un latéral gauche de métier, ce qui manquait au Danemark depuis plusieurs années. Si la ligne défensive est à la hauteur, le Danemark devrait pouvoir se qualifier sans trop de problèmes pour les phases finales.

La présence d’Eriksen et Højbjerg et la réussite du jeune Rasmus Højlund seront également déterminantes. Leader technique de la sélection, Christian Eriksen ne fait plus l’unanimité chez les fans selon Anders Dehn :

« Il mérite également une mention malgré les récentes critiques sur sa forme. Certains pensaient même qu’il devrait être exclu de l’équipe nationale, ce qui est ridicule. En tant que meneur de jeu principal du Danemark, ses contributions, notamment des passes tranchantes et décisives, restent inestimables. » Si ses cadres sont au rendez-vous, l’équipe peut se permettre de rêver des quarts de finale. S’ils ne le sont pas, la phase de groupe pourrait s’avérer plus difficile que prévue.

9

Le Danemark fait preuve de régularité puisqu’il en est à sa 9ème participation à un Euro, ce qui le place comme 7ème pays avec le plus de qualifications derrière l’Allemagne, l’Espagne, l’Italie, la France, les Pays-Bas et l’Angleterre.

Pronostic

Si le groupe C semble à la portée du Danemark, la qualification en huitièmes de finale est probablement le maximum que les supporteurs puissent espérer. Etant donné les difficultés de l’équipe à se créer des occasions, il semble peu probable de reproduire le succès de 2021 et d’atteindre les demi-finales. Cela dit, le Danemark compte dans ses rangs des joueurs de grande classe qui pourront renverser la vapeur et peut-être atteindre les quarts qui seraient synonymes d’un Euro réussi.

Oscar Lachaize

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi