vendredi 3 février 2023

Hervé Koffi (Burkina Faso) : bien plus qu’un gardien

Burkina Faso - Sénégal (20h)

À lire

Passé par Lille, comme doublure de Mike Maignan, Hervé Koffi est devenu un des leaders charismatiques du Burkina Faso. Gros plan sur celui qui est déjà plus qu’un gardien de but au sein de sa sélection.

Hervé Koffi. Ce nom vous dit peut être quelque chose. Passé par le LOSC entre 2017 et 2021, le natif de Bobo-Dioulasso (Burkina Faso) était venu en qualité de second gardien derrière Mike Maignan. Il restera deux ans, jouera six matchs en engrangera de l’expérience, avant des prêts au Portugal (Belenense) et en Belgique (Mouscron), et un transfert l’été dernier à Charleroi.

Leader charismatique, malgré ses 25 ans

Une montée en puissance confirmée par la confiance de son sélectionneur, qui a fait de lui un taulier de la sélection burkinabè. Il a été l’un des grands artisans de la réussite des Etalons. Trois victoires en cinq matchs, dont deux clean shit pour le jeune gardien. En plus d’être devenu un joueur important dans son club à Charleroi SC, c’est un réel leader charismatique de sa sélection, malgré ses 25 ans.

Son coéquipier, Alain Traoré, ancien monégasque s’est exprimé à son sujet : « c’est un des meilleurs gardiens de la CAN ». Le jeune milieu de terrain sait qu’il peut compter sur son gardien pour ce match de haute importance : « Koffi aura du travail mercredi soir (ndlr : ce soir), mais il est calme, serein et nous avons confiance en lui ».

Un homme attachant et simple selon l’entraîneur des gardiens de Charleroi : « je l’ai chaque jour au téléphone. Il me donne des nouvelles, il me parle de l’ambiance. Il me parle de ses petits bobo ». 

Hervé Koffi et la sélection sont en mission

Comme un symbole, c’est le gardien burkinabé qui s’est exprimé en conférence d’avant match aux côtés de son sélectionneur. Il en a profité pour mettre en avant le très beau parcours de son pays : « Si on est arrivé en demi-finale aujourd’hui, c’est tout sauf un hasard ». Le jeune burkinabé est confiant. Il compte bien ramener cette coupe dans son pays : « je pense que demain, on devrait pouvoir l’emporter contre le Sénégal ».

Cette rage de vaincre est décuplée par la situation dans son pays. Comme ses coéquipiers et son sélectionneur, qui l’a expliqué en conférence de presse, Hervé Koffi est en mission. Il veut rendre le sourire à tout un peuple en revenant avec la première Coupe d’Afrique des Nations de leur histoire.

L’image de Koffi à la CAN, c’est aussi une vidéo buzz après la séance de tirs au but victorieuse contre le Gabon. Une vidéo où on le voit enchaîner les saltos arrière pour célébrer cette qualification. Au Burkina Faso, ils sont une vingtaine de millions à en redemander…

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi