mercredi 17 juillet 2024

Messi, ce sont les autres qui en parlent le mieux… « Il vient d’une autre planète »

Rennes - PSG (13h)

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

Au revoir Barcelone. Bonjour Paris. Le PSG a décroché la lune en faisant signer ce joueur venu d’un autre monde. La superstar argentine, Lionel Messi, devrait nous régaler lors de son passage en France. C’est ce qu’on attend tous d’un joueur de son standing.

Philippe Delerm : « Messi vient d’une autre planète »

« Il incarne surtout pour moi l’époque du grand Barcelone. Sur la planète football mes deux joueurs préférés restent Xavi et Iniesta. Messi était complémentaire de ces deux génies collectifs, avec des relais très subtiles. Ils réalisaient en football ce qui ressemble à de l’art.

Messi a accompli dans son sport des choses assez incompréhensibles. Il a inventé une manière de jouer. Par contre son arrivée à Paris m’excite beaucoup moins.

Cependant, Neymar, Messi et Mbappé peuvent représenter quelque chose d’extraordinaire. Il y a quelque chose de possiblement magique dans ce trio. Cependant, Messi a quitté Barcelone en étant triste de le faire. Il risque à Paris d’être moins complice, donc d’être moins porteur d’art.

Avec mes petits-enfants passionnés de football, j’ai regardé des documentaires liés à la vie de Messi. Au départ ce n’est pas quelqu’un qui n’est pas bien gracié mais quasiment.

Messi ce n’est pas Kevin Mayer bien entendu. Son côté prodigieux n’en est que décuplé : dans sa manière d’être si rapide au sol, avec des petits segments et une superbe souplesse. Il est un peu dans la lignée des Raymond Kopa, ces joueurs si forts, petits mais costauds, avec un centre de gravité bas.

Son histoire personnelle unique est devenue moins romantique quand elle s’est diluée avec les exigences financières, le rapport avec le père… Mais je me réjouis bien davantage de sa venue au PSG que celle de Sergio Ramos, un joueur que je déteste.

Il s’était rendu coupable d’une agression sur Mohamed Salah. C’est une des choses les plus dégueulasses que j’ai vue dans le football. Un geste de voyou absolu. Messi, lui, vient d’une autre planète ».

Laia Coll : « Son départ a été dur à accepter »

« Le départ de Lionel Messi a été difficile à accepter dans tout le pays car c’est le meilleur joueur de l’histoire. Beaucoup de gens ne sont pas contents qu’il ait signé au PSG. Ce n’est pas un club très apprécié par les fans du Barça. En fait, tous les fans de football espagnol ont été tristes de le voir partir. La Liga a perdu son meilleur joueur. Officiellement il est parti pour des raisons économiques mais la manière dont les choses se sont terminées a été bizarre.

Il y a eu un revirement à 180 degrés dans les deux dernières heures. Donc je m’interroge si la raison économique a été vraiment l’unique. Après plus de 20 ans passés au club, il est compliqué de ne retenir qu’une image forte. Messi est le plus grand de tous les temps. Il a tout fait pour et au Barça. Je me souviens quand même d’un Classico au Camp Nou (33). Messi était très jeune et il avait marqué un hat-trick.

Cela avait été la consécration. J’avais aimé aussi quand il avait montré son maillot lors d’un match au Bernabeu. Maintenant le Barça doit continuer à se battre sans lui ».

*Journaliste radio espagnole pour RAC1.

Grégoire Margotton : « Il peut marquer 40 buts et délivrer 25 passes décisives »

« Son arrivée au PSG prouve que tout est possible dans le football, même les choses les plus improbables. Sa signature à Paris a entraîné une certaine folie et une grande attente, comme Ronaldo de retour à Manchester United.

Ceux qui connaissent le foot, les adultes, sont assez incrédules. Les gamins, eux, sont fous. Je peux les comprendre. Même si leur rivalité a été entretenue par les médias depuis quinze ans, le niveau de Ronado et Messi est exceptionnel par rapport au reste de l’humanité. Cela devrait continuer pendant deux, trois ans. L’arrivée de l’Argentin est positive pour le PSG, sans doute pour le football français aussi.

J’ai eu la chance de commenter le Messi très jeune de Barcelone sur Canal Plus. Il a beaucoup évolué avec le Barça mais son côté « je suis tout seul et je joue au football » constitue un des travers de l’époque qui m’énerve au plus haut point. Messi n’est plus le même joueur qu’à 30 ans, pas le même qu’à 25 non plus. Ce qui m’intéresse désormais c’est de voir l’équipe autour de lui, ce qu’il va faire dans cette équipe et ce que Pochettino peut en faire.

C’est l’expression collective du foot qui m’attire davantage. Messi tout seul, je sais ce dont il est capable. Au Barça il avait tendance à être « l’arbre qui cachait la forêt ». Il se retrouve désormais dans une équipe plus forte qu’il y a six mois. Il devrait apporter son talent, sa capacité à jouer avec les autres, à équilibrer et faire les bons choix.

Si sa contribution pouvait déteindre sur ses équipiers ce serait bien car avec Neymar et Mbappé, je ressens comme un goût d’inachevé dans leur expression collective. Ce manque d’aboutissement les a empêché probablement d’aller plus loin en Ligue des Champions.

Alors Messi va-t-il apporter cet équilibre au duo et en faire un trio ? Je l’espère. Il peut marquer 40 buts par an et délivrer 25 passes décisives s’il le désire. Il peut aussi mettre de l’huile dans un collectif et débloquer un match. Il rend son équipe meilleure.

On attend ça de lui. Il fait peur à l’adversaire. Dans les premiers temps, le PSG va surtout marquer les adversaires psychologiquement en faisant peur. Mais après ils vont devoir jouer au foot ensemble !

Benzema-Griezmann-Mbappé, cet été, tout le monde espérait… et on n’a rien vu. Je ne m’enflamme donc pas plus que ça. Sur le papier le PSG est l’une des trois plus fortes équipes en ce début de saison avec le Bayern et Chelsea.

Il faudra déjà passer la phase de poule et voir comment tout cela se met en place. En mars, le Bayern et Chelsea ne seront peut-être pas les mêmes non plus quand cela comptera vraiment. PSG la même chose. Au-delà de Messi, ce qui m’intéresse dans le recrutement du PSG ce sont les renforts de Mendes et Hakimi.

Ils sont importants car ils comblent un manque. Le PSG peut devenir la meilleure équipe, la plus forte de toutes. Sur TF1, on va retransmettre la finale de la Ligue des Champions cette année et pendant trois ans, j’espère y retrouver le PSG ».

*Journaliste du groupe TF1.

Charles Biétry : « Messi est le meilleur joueur de l’histoire »

« Le PSG s’est montré opportuniste. A partir du moment où Messi était libre, Manchester City et le PSG devenaient les seuls clubs qui pouvaient se le payer. J’ai eu la chance d’avoir vu des joueurs de haut niveau depuis 60 ans, Lionel Messi est le meilleur joueur de l’histoire.

Je suis ravi de le voir à Paris et sur les stades de France. C’est absolument génial. Ce n’est certes peut-être plus le même Messi qu’avant mais mieux vaut tard que jamais. On va déjà se régaler à le regarder pendant deux ans.

Car après la Coupe du monde il ne restera certainement pas à Paris. Je suis curieux de voir comment il va s’intégrer dans ce collectif qui n’en est pas un pour le moment. Je suis impatient de voir comment Pochettino va mettre en place tout son groupe d’individualités et notamment devant. Sur le plan tactique c’est passionnant.

Ce ne serait pas une surprise pour moi que le PSG ne gagne pas la Ligue des Champions cette année. Car toutes les équipes qui la gagnent sont justement des équipes. Or pour le moment le PSG n’a pas encore prouvé qu’il était une équipe.

Cependant s’ils gagnent cette Ligue des Champions ce ne sera pas forcément grâce à un trio d’attaquants exceptionnels. Cela signifiera en grande partie que Pochettino aura trouvé une recette. Ce sera aussi la résultante de la belle contribution d’un Wijnaldum. Ce joueur est vraiment capable de combler les vides au milieu de terrain ».

*Journaliste et dirigeant de télévision.

Sergio Levinsky : « Le peuple argentin a été surpris… »

« En Argentine on ne comprend pas comment le Barça a pu dire au revoir à un joueur qui a gagné six Ballons d’or et qui a marqué près de 700 buts pour ce club. Le peuple argentin a été très surpris.

Et même si Messi est désormais un « vétéran », il a encore marqué 30 buts la saison passée en Liga. On comprend d’autant moins que certaines sources rapportent que le Barça était prêt à débourser plus de 70 M€ pour faire signer Dani Olmo. Pour Messi, 40 auraient suffi…

Messi vit actuellement un moment de communion très fort, très intense avec le peuple argentin. Comme il n’en a sans doute jamais vécu. Il a quitté le pays à 13 ans. Les gens ne l’appréciaient pas beaucoup. Il a eu beaucoup de mal à se faire accepter. Mais depuis qu’il a gagné la Copa America la donne a vraiment changé.

Les gens remarquent son implication, ses efforts pour jouer pour le maillot argentin n’importe où et n’importe quand. Arrivant comme un joueur libre au PSG, son nouveau club devra aussi se soumettre à ses obligations internationales.

Les relations entre Maradona et Messi ont toujours été difficiles à expliquer. Diego n’a sans doute jamais imaginé que quand il finirait de jouer, un autre génie argentin apparaîtrait dix ans plus tard. Il n’était pas préparé à cela. Maradona a peutêtre été un peu jaloux aussi.

Car même quand il disait de bonnes choses sur Messi, il y avait toujours un « mais », du genre « Messi est un des meilleurs joueurs au monde mais… ». Quand il avait été son sélectionneur avant la Coupe du monde en 2010, il avait également affirmé :

« L’équipe d’Argentine c’est Mascherano et dix joueurs de plus ». Il signifiait donc que son joueur le plus influent était Mascherano. Curieux… Maradona en Argentine est vu comme Dieu, Messi plus comme une superstar. Maradona était peut-être plus représentatif aussi du peuple argentin : plus rebelle, parlant fort.

Messi, lui, ne chantait pas l’hymne avant les matchs, ne contestait pas les décisions arbitrales. Mais il a changé depuis la dernière Coupe du monde. Cela n’engage que moi, mais après le PSG je vois Messi aller aux USA à l’Inter Miami où il a acheté une maison. Et c’est un très bon ami de David Beckham ».

*Sociologue, écrivain et journaliste argentin pour www.infobae.com.

Léo Messi, ce sont les autres qui en parlent le mieux. Son arrivée au PSG commentée et décryptée dans le numéro Spécial Messi, en vetne ici, ou chez votre marchand de journaux

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi