vendredi 24 mai 2024

OL : John Textor s’en prend à Jean-Michel Aulas et va passer à l’action !

À lire

Jérémy Kinot
Jérémy Kinot
Journaliste

Après la défaite de l’OL dans l’Olympico, John Textor a lâché une petite bombe, qui secoue encore le club en interne.

Présent au Groupama Stadium hier soir, John Textor a assisté à la fin de toutes ambitions européennes de l’OL pour la saison prochaine. Alors que ses relations avec Jean-Michel Aulas sont de plus en plus tendue, la défaite dans les arrêts de jeu de l’Olympico n’a rien arrangé.  

Adepte du changement depuis plusieurs semaines, contrairement à la volonté de l’emblématique président du club, l’homme d’affaire américain n’a pas caché qu’il avait décidé de passer à l’action.

John Textor : « Il va falloir changer des choses »

« La définition de la folie, c’est de faire toujours la même chose et espérer des résultats différents. Si on veut des choses différentes, il va falloir changer des choses » a lâché Textor devant les caméras de Prime Video, après la rencontre.

Un message énigmatique, perçu comme une véritable petite bombe en interne ! Ce n’est un secret pour personne, le nouveau patron du club souhaite voir revenir Juninho au club, mais ce dernier préfèrerait rejoindre le Real Madrid, en tant qu’adjoint de Carlo Ancelotti, à la place de son fils, annoncé au FC Bâle (en tant que n°1).

Cette phrase, très violente, est-elle adressée directement à Jean-Michel Aulas, que l’on dit de moins en moins apte à diriger le club ? En tout cas, elle fait encore monter d’un cran la pression sur la fin de saison de l’OL, qui s’annonce plus intéressante dans les coulisses que sur les terrains.

Selon nos informations, John Textor n’avait pas souhaité bouleverser les habitudes du club pour ne pas le perturber, tant qu’il était encore dans la course à l’Europe. Mais le coup d’arrêt imposé par la défaite contre l’OM, a changé a donne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi