jeudi 23 mai 2024

Sébastien Haller : l’arme fatale de l’Ajax

Banfica - Ajax (21h)

À lire

Meilleur buteur de cette campagne de Coupe d’Europe avec un total de dix buts. Le Cool Bird est de retour ce soir à 21h pour une nouvelle soirée de League des Champions, d’où il pourrait bien repartir de nouveau avec le trophée du meilleur joueur du match.

Trois ans après l’épopée fantastique des Hollandais en League des Champions, le club impressionne de nouveau. A l’époque, c’était Matthijs De Light, Frenkie De Jong, Hakim Ziyech ou encore Donny Van De Beek, qui avaient mené cette équipe en demi-finale de la compétition.

Encore une génération dorée pour l’Ajax

Aujourd’hui, après deux ans d’échec en phase de poule, les Astellodamois ont retrouvé leur fraîcheur d’antan, 6 victoires en 6 matchs pour cette édition. Au-delà de certains cadres toujours présents comme Dusan Tadic ou Daley Blind, c’est tout une équipe remplie de jeunes talents qui survole son championnat depuis le début de saison.

Comme en 2019, malgré la moyenne d’âge basse de cette équipe, c’est un collectif soudé qui se dégage sans se reposer uniquement sur les exploits de Sébastien Haller ou d’Antony. Beaucoup moins médiatisés que ces derniers, Ryan Gravenberch, milieu de terrain et Jurrien Timber, défenseur central, sont déjà convoités par les plus grands clubs d’Europe. Un groupe prometteur, avec l’envie de briller pour ce club historique, de quoi mettre le buteur ivoirien dans les meilleures conditions.

Sébastien Haller : des stats qui affolent l’Europe !

Souvent encensé pour ses performances en début de saison en phase de poule de League des Champions, les médias oublient aussi très vite que l’attaquant ivoirien est le deuxième meilleur buteur européen depuis le début de la saison, derrière Robert Lewandowski.

Sébastien Haller, c’est pas moins de 28 buts toutes compétitions confondues depuis début septembre, soit un but toutes les 82 minutes. Malgré le fait qu’il ne joue pas dans les 5 grands championnats, ses statistiques ne sont pas à minimiser. L’exemple parfait, c’est celui de la League des Champions (10 buts et 2 passes décisives en 6 matchs). En Eredivisie, il est meilleur buteur avec 16 buts en 20 matchs, symbole de sa palette technique, il a inscrit 10 buts du pied droit, 3 du gauche et 3 de la tête. Il est aussi un atout considérable pour son équipe de part son excellent  jeu de tête. L’attaquant ivoirien remporte 75% de ses duels aériens. Bon à la finition, bon au duel, l’attaquant prend aussi part au jeu de son équipe en tant que pivot avec 71% de passes réussies et en moyenne 42 ballons touchés par matchs.

A neuf mois de la Coupe du Monde, Didier Deschamps pourrait même regretter qu’il ait choisi la nationalité ivoirienne au dépend de la nationalité française…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi