dimanche 2 octobre 2022

Thiago Mendes mérite-t-il cette confiance de Peter Bosz ?

À lire

En difficulté sur le plan défensif la saison passée, l’OL n’a pourtant pas recruté de défenseur central. Peter Bosz a fait le choix d’installer Thiago Mendes à ce poste.

12 février 2022. L’OL reçoit l’OGC Nice en championnat. Privé de Jérôme Boateng et de Jason Denayer, Peter Bosz surprend en alignant en défense centrale Thiago Mendes pour faire la paire avec Castello Lukeba. Sur le banc figurent pourtant ce soir-là des défenseurs axiaux de métier comme Damien Da Silva et Sinaly Diomandé. Le pari du coach est une vraie réussite : l’OL domine Nice de la tête et des épaules en signant son match le plus abouti de la saison (2-0) et Thiago Mendes réalise une très solide prestation.

L’OL l’a prolongé jusqu’en 2025

Le Brésilien de 30 ans finira l’exercice dans la peau d’un titulaire en alternant les titularisations en défense centrale et au milieu de terrain. En fin de contrat en 2023, le joueur semblait toutefois destiné à quitter l’OL cet été, d’autant qu’il avait en vain fait des pieds et des mains lors de l’été 2021 pour retourner jouer au Brésil. Mais, à la surprise générale, le club lui a offert une prolongation de contrat jusqu’en 2025.

A l’origine de ce choix, la décision de Peter Bosz de faire de Thiago Mendes un titulaire en défense centrale pour la saison 2022-2023 : « La saison passée, quand presque tous les défenseurs centraux étaient indisponibles, je l’ai utilisé car j’avais le sentiment qu’il pouvait s’adapter. » Pourquoi lui ? « Car tu ne peux pas être défenseur central sans être intelligent et Thiago est un joueur intelligent. C’est aussi un élément à l’aise avec le ballon, c’est important car j’aime bien qu’on reparte de derrière. Pour moi, il a toutes les qualités pour jouer à ce poste. »

« S’il est concentré, il peut atteindre un très haut niveau  »

Qu’en pense l’intéressé ? Thiago Mendes explique : « J’ai toujours été un joueur au service du collectif. Quand le coach m’utilise en défense, je donne le maximum, comme lorsqu’il me demande d’évoluer au milieu. » L’ancien Lillois estime avoir les qualités requises pour réussir sa reconversion :

« J’ai une bonne anticipation et une bonne vision du jeu. Je sais relancer court et long. On m’a proposé ce poste, je l’occupe et je travaille pour aider l’équipe. J’essaie de faire le moins d’erreurs possible. »

C’est évidemment sur ce point que le coach le met en garde : « C’est important qu’il reste concentré. S’il commet des petites fautes, ce n’est pas à cause d’un manque de qualité mais d’un déficit de concentration. S’il est concentré, il peut atteindre un très haut niveau. » Les matchs du mois d’août n’ont pas permis de lever le doute. Thiago Mendes a alterné le bon et le passable, notamment lors d’une médiocre prestation à Reims (1-1) où ses lacunes à ce poste ont parfois semblé criantes. Qu’en sera-t-il sur la durée d’une saison et face à une adversité plus coriace ?

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi