lundi 4 mars 2024

Transferts : de Vitinha à Doria, le Top 5 des plus grands flops de l’OM au 21ème siècle

À lire

Jérémy Kinot
Jérémy Kinot
Journaliste

Même Kostas Mitroglou a fait mieux à l’OM que Vitinha. Retour sur les 5 plus gros flops marseillais au 21ème siècle.

Si tout n’est pas à jeter dans le match de l’OM à Rennes hier, en 16ème de finale de la Coupe de France, l’élimination cruelle des Phocéens a mis encore une fois en évidence les gros manques de Vitinha. L’attaquant portugais bouge beaucoup, n’est pas avare d’efforts défensifs, mais c’est tout. Maladroit techniquement, pas toujours là où on a besoin de lui, le joueur acheté 32 millions d’euros à Braga il y a un an tout juste, apparaît de plus en plus comme le pire flop* de l’histoire récente de l’OM. (*Un flop est évalué en fonction du rapport qualité/prix).

A LIRE AUSSI : le vrai bilan de Pablo Longoria

1. Vitinha (janvier 2021)

Poste : avant-centre – nationalité : portugaise – âge à son arrivée : 21 ans – prix : 32 M€

Victor Manuel Carvalho Oliveira (son nom complet) est en train de devenir le plus gros flop de l’OM au XXIème siècle. Au delà de ses performances inquiétantes, c’est surtout son prix qui est en train de le transformer en véritable catastrophe industrielle. Il faut reconnaître que Pablo Longoria a pris un énorme risque en recrutant le joueur uniquement sur les promesses d’une saison réussie avec Braga (14 buts et 3 passes décisives en 38 matchs). Avec 6 buts (et 3 passes décisives) en 40 matchs (toutes compétitions confondues), le Portugais est devenu un véritable boulet pour l’OM, où il est perçu comme le symbole de l’échec de Longoria. Le club cherche à le vendre, mais espère en récupérer au moins 20 millions.

A côté de Vitinha, Kostas Mitroglou, c’est Olivier Giroud !

2. Kostas Mitroglou (juillet 2017)

Poste : avant-centre – nationalité : grec – âge à son arrivée : 29 ans – prix : 15 M€

A côté de Vitinha, Konstantinos Mitroglou, c’est Olivier Giroud ! Acheté 15 M€ à Benfica en 2017, l’attaquant grec est pourtant un des symboles du recrutement raté. Lors de ses 18 premiers mois à l’OM, Mitroglou marquera quand même 16 buts en 50 matchs (toutes compétitions confondues). Ce qui plombe l’international grec, c’est surtout son salaire, estimé à l’époque à 4 M€ bruts par an. Après son départ sous la forme d’un prêt, à Galatasaray (puis le PSV Eindhoven, qui paiera un peu plus d’un million), il repassera quelques mois par l’OM avant de partir libre en janvier 2021.

3. Gerson (2021)

Poste : milieu relayeurv– nationalité : brésilienne – âge à son arrivée : 24 ans – prix : 20,5 M€

Acheté 20,5 M€ à Flamengo en juillet 2021, le brésilien a laissé un souvenir amer aux supporters de l’OM. Capable de faire de très bons matchs, le protégé de Jorge Sampaoli, va devenir un problème, après une première saison réussie (9 buts en 39 apparitions, alors qu’il n’est pas attaquant). Trop irrégulier, il n’arrive pas à répondre dans la durée aux attentes des supporters et aux exigences d’Igor Tudor, qui a succédé à Sampaoli. Ses sauts d’humeur, ses bouderies et son irrégularité ont raison du coach croate, qui le fera de moins en moins jouer. Il repartira finalement à Flamengo 18 mois après son arrivée pour 5,5 millions de moins.

Matheus Doria, le fantôme de l’OM

4. Mattheus Doria (septembre 2015)

Poste : défenseur (central ou latéral gauche – nationalité : brésilienne – âge à son arrivée : 19 ans – prix : 5 M€

Le 1er septembre 2014, l’OM pense avoir réussi un gros coup en recrutant l’international espoir brésilien Mattheus Doria pour seulement 5 M€, en provenance de Botafogo. Mais ces 5 millions vont peser lourd quand les Marseillais s’apercevront du réel niveau du joueur. Il fera finalement 28 apparitions au total avec l’OM, avant de repartir (après des prêts successifs) en 2018, pour  Santos Laguna (Mexique) contre 2 millions d’euros.

5. Jordan Amavi (juillet 2018)

Poste : latéral gauche – nationalité : française – âge à son arrivée : 24 ans – prix : 12 M€ (prêt compris)

D’abord prêté à l’OM par Aston Villa (contre 2 M€), l’ancien Niçois est définitivement transféré en 2019 pour un montant de 10 M€. Après deux premières saison plutôt correctes, (70 matchs joué), le Toulonnais a commencé à perdre la confiance des supporters et de ses entraîneurs à partir de la saison 2020/2021. Ceux qui le voyaient aux portes de l’équipe de France quand il a explosé sous les couleurs de l’OGC Nice, à 18 ans, seront déçus. Il appartient toujours à l’OM qui l’a prêté successivement à Nice, Getafe (Liga) et en ce moment à Brest, où il joue très peu. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi