lundi 3 octobre 2022

10 choses à savoir sur Rafinha, la bonne nouvelle du PSG

PSG - Lorient (21h)

À lire

Recruté gratuitement en toute fin de mercato (3 millions de bonus et un pourcentage de 35% à la revente) Rafinha a séduit au fil de ses apparitions dans l’équipe du PSG. A tel point qu’il apparait de plus en plus comme une solution de premier choix au milieu de terrain. Mais qui est-il vraiment ?

1

Son père Mazinho a été champion du monde 

Rafael Alcantara est issu d’une famille de footballeurs. Il est le fils de Iomar do Nascimento, plus connu sous le nom de Mazinho, champion du monde avec le Brésil en 1994. Au cours de la compétition, il prend une place de titulaire indiscutable dans l’entrejeu auriverde et participe à 6 des 7 matches de la Seleçao. Mazinho (39 sélections) est sacré champion du monde face à l’Italie, une de ses dernières sélections lui qui a joué à Lecce, à la Fiorentina, à Valence, au Celta Vigo ou encore à Elche. Entraîneur de l’Aris de 2008 à 2010, sa carrière d’entraîneur a tourné court. 

2

C’est un pur produit de la Masia

Rafinha a seulement 13 ans quand il rejoint, en 2006, le centre de formation du FC Barcelone. Formé dans un premier temps en tant que milieu, son entraîneur de l’époque, Oscar García Junyent, le replace dans une position plus offensive. Un choix qui explique sa polyvalence aujourd’hui. En 2011, il rejoint l’équipe première, débute sous la coupe de Pep Guardiola et signe son premier contrat pro avec son club formateur. Club avec lequel il restera 10 ans gagnant notamment trois fois le championnat (2015, 2016, 2019) et la Coupe du Roi (2015, 2016, 2017). 

3

Un joueur souvent blessé 

L’international brésilien a souvent été blessé au cours de sa carrière. En 2015 et 2018, il est écarté des terrains pendant plus de six mois, la faute à une rupture des ligaments croisés du genou. Entre avril et décembre 2017, celui qui joue de la guitare à ses heures perdues, sera également touché au ménisque du genou. Trois grosses blessures auxquelles s’en ajoutent des plus légères, souvent musculaires, qui démontrent la fragilité du joueur. 

4

C’est le frère de Thiago Alcantara

Thiago Alcantara est le frère de Rafinha. Devenu joueur de Liverpool cette saison pour un transfert estimé à 30 M€, l’ancien milieu du Barça et du Bayern Munich possède un palmarès bien garni, avec notamment 2 Ligues des Champions (2011 et 2020) et 7 titres de champion d’Allemagne (2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019, 2020) Ensemble, et avec l’aide de sa famille, ils ont créé la fondation Alcantara. Celle-ci a pour objectif de transmettre aux enfants les valeurs de vie à travers le sport. 

5

Il a préféré jouer avec le Brésil plutôt qu’avec l’Espagne

Fasciné par le football espagnol et son style de jeu, Thiago Alcantara a décidé de jouer pour la Roja. Mais son frère, lui, a choisi le Brésil. Malgré quelques expériences avec les équipes de jeunes espagnoles, le milieu a finalement préféré suivre les traces de son père, et a donné son accord à la Seleçao, son pays de naissance. Appelé pour la première fois le 5 septembre 2015 contre le Costa Rica, il n’a, à ce jour, porté qu’à 2 reprises le maillot auriverde (la dernière fois le 9 septembre 2015 contre les Etats-Unis), un maillot avec lequel il a inscrit un but alors que son frère en a inscrit 2 en 39 sélections. 

6

Son cousin Rodrigo Moreno est aussi footballeur

Son cousin, Rodrigo Moreno (29 ans), est également footballeur. Il évolue au poste d’attaquant à Leeds (25 sélections avec l’Espagne, 8 buts) qu’il a rejoint cet été après six saisons à Valence (16 buts en Liga en 2017/2018). Malgré des parcours différents (Rodrigo a débuté dans la réserve du Real avant de signer au Benfica en 2010 qui l’a prêté en 2010/2011 à Bolton avant un retour trois saisons au Portugal), les deux joueurs ont tout connu ensemble. Plus jeunes, ils étaient dans la même classe, la même école et partageaient le même club de foot. « Nous avons partagé beaucoup de choses. Les Alcantara et les Machado, nous sommes comme une famille », expliquait son père. 

7

Le PSG n’est que son second club officiel 

Jusqu’à sa signature au PSG, Rafinha n’avait connu qu’un seul club ; le FC Barcelone. Cependant, il a quand même eu quelques expériences sous le maillot d’autres clubs. Peu utilisé chez les Blaugrana, il a été prêté à trois reprises, dont deux fois au Celta Vigo (lors des saisons 2013/2014 et 2019/2020) et une fois à l’Inter Milan (2018/2019). En signant à Paris gratuitement, le joueur va donc appartenir pour la première fois à un nouveau club que Barcelone. 

8

Il n’a jamais mis plus de 6 buts en une saison 

Depuis ses débuts professionnels en 2011, il n’a jamais marqué plus de 6 fois lors d’une seule et même saison, et n’a jamais été impliqué (buts et passes décisives) dans plus de 10 buts. Des statistiques assez fragiles pour un joueur à vocation offensive. 

9

C’est l’un des meilleurs amis de Neymar

En 2016, lors des Jeux Olympiques de Rio, la sélection brésilienne s’impose contre l’Allemagne aux tirs au but (0-0, 5 tab à 4). Le premier sacre majeur de Rafinha avec son pays. Il va d’ailleurs en garder une trace indélébile puisque, à l’issue de ce sacre, lui, ainsi que son coéquipier et ami du FC Barcelone, Neymar, se sont faits un tatouage en mémoire du sacre.

10

Il a déjà gagné la ligue des champions

Lors de la saison 2014/2015, Rafinha gagne, avec le FC Barcelone, la Ligue des Champions. Un succès 3-1 (avec un but de Neymar) contre la Juventus en finale propulse le club catalan et ses joueurs sur le toit de l’Europe. Un succès qui reste le dernier en date, car le Barça, tout comme Rafinha (il était resté sur le banc), n’a plus remis la main sur la coupe aux grandes oreilles depuis. 

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi