mardi 18 juin 2024

OM : 10 choses à savoir sur Yuto Nagatomo

Manchester City - OM (21h)

À lire

Recrue surprise de l’OM cet été, Yuto Nagatomo pourrait profiter du turnover instauré par Vllas-Boas pour jouer ce soir contre Manchester City. Mais qui est-il vraiment ?

A 34 ans, Yuto Nagatomo a eu plusieurs vies dans le football. Avant le probable dernier chapitre marseillais, c’est au Japon d’abord à Tokyo, en Italie, à Cesena et surtout à l’Inter où il a marqué son temps, puis en Turquie, à Galatasaray, qu’il est devenu l’un des footballeurs japonais les plus populaires. 

1

Il est l’international le plus capé de l’effectif


Avec 122 sélections pour le Japon, Nagatomo est de loin le joueur ayant le plus d’expérience internationale… qui devance son compatriote Sakai (61 sélections), le Néerlandais Strootman (45) et les deux Bleus trentenaires (Mandanda, 32 capes et Payet 38). Avec le Japon, il a vécu trois Coupes du monde, deux fois huitième de finaliste en 2010 et 2018, vainqueur de la Coupe d’Asie en 2011 et finaliste en 2019. 

2

A l’inter, un chant a été créé à sa gloire


Ses sept saisons à l’Inter Milan, pour 210 matches, 11 buts et 18 passes décisives en ont fait un des chouchous des supporteurs qui y sont même allés de leur chant à sa gloire sur la mélodie de « Vamos à la playa »… Ça donnait : « Yuto Nagatomo, Oh, Oh, Ooh ! »

3

En 2004, il était déjà venu à la commanderie…


… pour effectuer un match amical avec la prestigieuse université Meiji de Tokyo face à la réserve olympienne, le temps de côtoyer les pros de l’OM qu’étaient Ribéry ou Nasri, et un certain Nakatama. « Depuis, j’avais toujours gardé cette envie de jouer pour l’OM et lorsque l’opportunité s’est présentée, je n’ai pas hésité. C’était la première fois que je visitais le centre d’entraînement et le stade d’un club étranger. » Il avait même marqué un superbe but d’une frappe du droit sous la barre… 

4

Il est le joueur le plus petit de l’effectif


Le départ de Maxime Lopez (1m67) en Italie fait de Nagatomo l’Olympien le plus petit, avec 1m70. Il concède pas moins de 26 centimètres au plus grand, Yohann Pelé et son 1m96. 

5

En 2012, il a joué au vélodrome en ligue des champions


Entre sa première venue à Marseille, à 21 ans, et sa signature cette saison, à 33 ans, il est passé par la case Vélodrome en 2012 avec l’Inter Milan en 8èmes de la Ligue des Champions. Après avoir gagné à San Siro 2-1, les Interistes de Ranieri s’étaient inclinés 0-1 à Marseille pour une élimination signée Abedi Pelé. Titulaire, Nagatomo avait joué à l’aller et au retour. 

6

Ses idoles de jeunesse étaient japonaises


Lorsqu’il a débuté le foot à l’école primaire, Yuto n’avait d’yeux que pour Kazuyoshi Miura et Hidetoshi Nakata, les deux stars du foot nippon du début des années 2000. Le premier, attaquant surnommé « King Kazu » a inspiré le personnage Captain Tsubasa du célèbre manga « Olive et Tom » et détient le record du footballeur professionnel buteur le plus âgé (50 ans et 14 jours). Le second, meneur de jeu, a été champion d’Italie avec la Roma en 2001. A l’étranger, il adorait Roberto Carlos, parce qu’il évoluait au même poste, et Zinedine Zidane. 

7

Il était de l’historique Belgique-Japon 2018


Le 2 juillet 2018, à Rostov, il a vécu, avec Sakai, un des moments émotionnellement les plus forts et difficiles de sa carrière, équivalent pour le Japon à notre France-Allemagne de Séville en 1982. Menant 2-0 à 20 minutes de la fin, son équipe s’est effondrée pour perdre 2-3 et laisser filer la Belgique jusqu’en demi-finale. Jamais une équipe ne s’était fait remonter deux buts en matches à élimination directe pendant une Coupe du monde… 

8

Le 5 est son numéro fétiche 

Pour la première fois depuis dix ans, Yuto n’a pas le numéro 55 dans le dos de son maillot… mais il a bien pris soin de conserver au moins le 5, en prenant le 25 alors que le 15 était déjà pris par Caleta-Car. Depuis le FC Tokyo, Nagatomo a en effet toujours eu un 5 sur son maillot. Le 5 toujours seul à Cesena, puis le 55 pendant ses années à l’Inter, le 55 encore à Galatasaray, pour finir avec le 25 à l’OM. En sélection, c’est aussi le 5. 

9

Il ne s’est fait expulser que trois fois…


… dont une seule fois directement. Les trois fois en Serie A avec l’Inter. La première, en octobre 2012, pour un second avertissement à la 48ème contre le Milan AC. La deuxième pour un second carton jaune également, face à Cagliari en septembre 2014, au bout d’une demi-heure seulement. La troisième, toujours en Serie A, avec l’Inter, mais avec un rouge direct à la 72ème face au Torino en 2015. 

10

Il marque des buts… de la tête ! 

Des 20 buts depuis ses débuts au Japon, Nagatomo en a inscrit 4 de la tête. Pour un gabarit aussi petit, c’est un… grand exploit, d’autant qu’ils ont tous été marqués en Serie A ou en Ligue des Champions, avec l’Inter. 

1 COMMENTAIRE

  1. Excellente interview de Jean-Baptiste Djebbari qui sait transmettre son amour du rugby. Les sites de sport qui s’aventurent hors du foot sont de plus en plus rares. Bravo à vous !!!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi