lundi 3 octobre 2022

1er bilan mercato : Vitinha au TOP, Minamino, le FLOP

À lire

Terminé dans les 5 grands championnats depuis le 1er septembre, le mercato a été très agité cette année en Ligue 1, avec 557,9 millions d’euros dépensés cet été. Avant la 8ème journée, le week-end prochain, premier bilan, avec nos TOP et nos FLOPS.

Les TOPS

1 : Vitinha (Paris SG)

Arrivé du FC Porto pour 41,50M, Vitor Ferreira était peut-être la pièce manquante au PSG. Depuis un moment en recherche d’un milieu de terrain, après notamment l’échec du transfert de Fabinho en 2019, ou encore le bide total de Wijnaldum l’année dernière, Paris pourrait bien comblé le trou de leur effectif avec Vitinha. Complet et à l’aise techniquement, le Portugais devra maintenant prouver qu’on peut lui faire confiance en ligue des champions

85,7% de taux de dribbles réussis : 6e meilleur en Ligue 1

2 : Alexis Sànchez (Marseille)

Si « l’OM Champions project » n’a jamais été très pris au sérieux, Alexis est un des grands noms qui manquait pour commencer à crédibiliser le projet de jeu marseillais. Arrivé en fin de contrat depuis l’Inter de Milan, l’OM n’a pas eu à débourser un centime pour sa venue. Il s’est distingué lors d’une victoire importante face au rival niçois avec un doublé, de quoi entrer dans le cœur des fans, à voir s’il saura enfin amener Marseille plus loin que les poules en C1.

0,94 but toutes les 90 minutes, 4 buts en 6 matchs.

3 : Loïs Openda (Lens)

Arrivé de Bruges pour 9,80M, l’attaquant belge s’est déjà montré en 7 matchs, avec 4 buts inscrits. S’il marque autant, c’est parce que l’attaquant de 22 ans est hyper disponible, très actif, il a touché 69 passes vers l’avant (4e meilleur en Ligue 1). Openda n’est pas étranger de l’excellent début de saison du RC Lens, très complémentaire avec Florian Sotoca, ils forment l’armada Lensoise en attaque.

4,07 tirs par match : 4e meilleur en Ligue 1.

4 : Nuno Tavares (Marseille)

Belle révélation du début de saison, Nuno Tavares est prêté depuis Arsenal à l’Olympique de Marseille. Avec 3 buts en 8 matchs, le portugais s’est montré très dangereux pour les défenses adverses. Habile des deux pieds, vif et doté d’une grosse puissance de frappe, l’ailier peut débloquer une situation à tout moment, le genre de joueur imprévisible qui manquait à Marseille.

15 joueurs dribblés : 3e meilleur en Ligue 1.

5 : Johann Lepenant (Lyon)

Arrivé de Caen pour 4,25M, le milieu de 19 ans a déjà impressionné son entraîneur Peter Bosz : « On a vu qu’il était très fort techniquement. Il perd peu de ballons, il a été très stable depuis le début de la préparation. Il a enchaîné et je ne peux qu’être content. Je suis surpris

mais ça veut dire que le scouting a bien travaillé. »

Un bon coup pour l’OL, qui cherchait à reconstruire son milieu de terrain avec le départ de Ndombélé et les rumeurs de départ d’Aouar.

92,7% de passes réussies : 4e meilleur pour un milieu en Ligue 1.

Les FLOPS

1 : Takumi Minamino (Monaco)

Arrivé de Liverpool pour 18M, le Japonais devait accélérer le jeu monégasque et apporter du mouvement en attaque. En 9 matchs, il en a joué 6, et n’est jamais resté sur le terrain plus de 67 minutes. Remplacé ou remplaçant, Minamino paraît trop frêle physiquement et à la peine dans l’intensité des duels, on comprend pourquoi il ne s’est pas imposé en Premier League. Il a pris part à 2 matchs nuls, 3 défaites et 1 seule victoire pour le club du rocher.

2 : Mohamed Bayo (Lille)

C’était le scandale du mercato, Arrivé de Clermont pour 13,5M, Mohamed Bayo était censé assurer les percées lilloises, il a commencé par assurer ses soirées lilloises. Surpris en boite de nuit avant la réception du PSG, il a été mis à l’écart pendant 2 matchs. Depuis son retour, il a fait deux entrées contre Marseille et Nice, deux défaites.  Il faudra se lever tôt, cette fois ci, pour que Bayo relance sa saison.

3 : Moussa Sissoko (Nantes)

Le champion du monde est arrivé de Watford pour 2M, et a déjà manqué 5 matchs sur les 9 de son équipe. Pour ceux qu’il a joué, il comptabilise 2 défaites, 1 nul et 1 victoire, et 2 cartons jaunes. En deux matchs en championnat, il a perdu 22 fois le ballon, pour 12 récupérations, L’ancien de tottenham devra s’imposer dans la suite de la saison pour relancer Nantes.

4 : Aaron Ramsey (Nice)

A l’image du début de saison du GYM, les performances de Ramsey sont insuffisantes pour l’instant. Arrivé en fin de contrat de la Juve, le Gallois devait resserrer l’entre-jeu niçois, et rassurer pour « l’après Galtier ». Un échec pour le moment, avec seulement deux titularisations en huit matchs, le milieu en méforme physique s’est déjà blessé pour plusieurs semaines. Reste à voir si l’ancien d’Arsenal reviendra à son meilleur niveau.

5 : Hugo Ekitike (Paris)

Débarqué du stade de Reims en prêt avec option d’achat, la pépite française devra saisir l’occasion pour conclure ce transfert, encore faudrait-il lui laisser. En 8 matchs, il en a disputé 5, toujours sur des courtes entrées. Samedi face à Brest, il est rentré à 12 minutes de la fin du match, et n’a remporté qu’un duel sur six dans le jeu. La saison est longue, mais Christophe Galtier ne devra pas l’oublier, au risque de le faire chauffer le banc toute l’année.

Jérémy Baikié

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi