jeudi 25 avril 2024

Pourquoi la victoire contre Lens est un tournant de la saison de l’OL

À lire

L’OL va beaucoup mieux, comme l’a démontré son succès contre Lens. Ce classique du championnat de France se souvient encore du dernier match de la saison 2001-2002 où Lyon devient champion. Dans ce remake de la phase retour entre Lyonnais et Lensois, les Gones ont retrouvé leur efficacité. De bonne augure pour la suite de la saison.

C’est un parfum d’Europe qui plane sur le Groupama Stadium. Sur une série intéressante, les Gones ont encore des difficultés mais le vaccin du « Président » commence à faire effet. Laurent Blanc reste sur une série de 5 matchs sans défaite et le calendrier qui arrive s’avère intéressant. En effet, l’OL se rendra Auxerre (vendredi à 21h), Angers et reçoit Lorient. Entre temps, les Gones ont une belle carte à jouer en quart de finale de la Coupe de France contre Grenoble (mardi 28 février, à 21h).

l’Olympique Lyonnais pourrait vivre une nouvelle épopée pour accrocher l’Europe. Les Gones ne sont pas loin de la 5ème place qualificative pour l’Europa League au moins.

Dans l’opération reconquête, le match de Lens était un révélateur pour la suite de la saison. Cette victoire 2-1 avec les hommes forts du moment est un tournant dans la saison rouge et bleu.

L’OL s’affirme comme un challenger en puissance et rêve de la Coupe de France

Dans cette rencontre qui s’est jouée sur un rythme élevé, les Lyonnais ont rassuré, même s’ils ont été bousculés. Une réponse intéressante aux supporters des virages sud et nord, qui demandent une nouvelle direction sportive.

C’était le match pour confirmer le renouveau de l’Olympique Lyonnais. À défaut de proposer du jeu tout au long de la rencontre, les Gones retrouvent de la confiance, qui valide le travail de Laurent Blanc et son staff. le successeur de Peter Bosz peut s’appuyer sur un effectif concerné par l’Europe. Malgré la jeunesse, l’ancien sélectionneur dispose de joyaux qu’il fait progresser, à l’image d’un Cherki métaporphosé sous son influence.

Lyon devra toutefois monter encore en gamme pour accrocher l’Europe, au coeur d’une fin de mois de février, puis un mois de mars décisifs. Si l’OL veut rêver d’Europe, il y a aussi la Coupe de France. L’OL ne s’interdit pas de rêver à un titre désormais à sa portée.

Les Gones ont forcément dans un coin de leur tête la dernière victoire dans cette compétition. À l’époque, Lacazette accompagnait Lisandro dans la marche du succès. C’était en 2012. Désormais, c’est à lui et le “made in OL” de ramener un trophée qui manque tant à cette institution depuis plus de10 ans.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi