lundi 24 juin 2024

80% de changement : la valse des entraîneurs annoncée en Ligue 1

À lire

Le président Rémois, Jean-Pierre Caillot a lancé la grande valse des entraîneurs en annonçant le très probable départ de David Guin cet été. Au total, c’est 80% des clubs qui pourraient bien avoir changé de coach entre deux saisons…

Monaco, Lens, Brest et si le club est encore en Ligue 1 la saison prochaine, Lorient : si la tendance se confirme, seuls trois clubs verront l’entraîneur qui a débuté la saison être toujours sur le même banc en août prochain.

Alors que huit clubs ont déjà changé de coach (Dijon, Metz, Nice, Nantes, le PSG, Nîmes, l’OM et Rennes) de nombreux autres vont en faire autant l’été prochain.

16 clubs sur 20 auront changé de coach ?

Si le changement est déjà quasiment acté à Reims, Strasbourg, Angers, Bordeaux, Nice (Ursea étant là uniquement pour finir la saison) et Montpellier, il est sérieusement envisagé à Lyon et Lille, et loin d’être exclu à Saint-Etienne. Au total, c’est jusqu’à 80% des entraîneurs de Ligue 1 qui pourraient bien être renouvelés d’une saison à l’autre !

Fin de contrat ou (et) fin de cycle pour Thiery Laurey à Strasbourg, Stéphane Moulin à Angers, Michel Der Zakarian à Montpellier, Christophe Galtier à Lille, David Guion à Reims, Rudi Garcia à Lyon… la majorité de ces techniciens ne seront pas retenus. Certains sont même déjà poussés vers la sortie, à l’image de David Guion que le président Caillot lui-même annonce sur le départ (même s’il lui reste un an de contrat) ou Thierry Laurey qui ne sera pas prolongé.

Il y a aussi ceux qui n’auront peut-être jamais dû venir, comme Jean-Louis Gasset et qui a annoncé à ses joueurs son départ. Sans parler du cas Claude Puel, qui divise à Saint-Etienne et dont le rachat du club pourrait sceller le sort.

Bordeaux pense à Julien Stéphan

Parmi tous ces clubs seuls trois n’ont plus rien à jouer (Nice, Angers et Reims) ce qui peut expliquer que le marché des entraîneurs n’a pas encore réellement commencé. Tout du moins ouvertement…

Alors que le président Caillot a confirmé l’intérêt de Reims pour Oscar Garcia (passé de façon éphémère sur le banc de Saint-Etienne en 2017), les négociations restent très discrètes…

On sait toutefois que Christophe Galtier pourrait s’asseoir sur le banc de Lyon en cas de départ de Lille (malgré l’intérêt de Nice), que Laurent Battles (Troyes) est en contact avec Bordeaux, que Peter Bosz (ex Ajax et Leverkusen) est le mieux placé pour succéder à Adrian Ursea chez les Aiglons, que Stéphane Moulin plait beaucoup à Marc Keller (Strasbourg), alors que David Guion a la cote un peu partout. Notamment du côté de Lille, mais aussi d’Angers, un club qui correspond bien à son profil de formateur…

Julien Stephan pourrait aussi faire son retour en Ligue 1 la saison prochaine. L’ancien entraîneur du Stade Rennais est très apprécié à Nice (où il n’est pas le choix prioritaire), mais aussi du côté de Bordeaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi