lundi 17 juin 2024

Adams, Teuma, Aubameyang, Ramos… les TOPS et les FLOPS du mercato (Ligue 1)

À lire

Alors que le championnat attaque déjà son deuxième tiers de la saison, l’heure est venue de faire un premier bilan des recrues de l’été, avec les tops et les flops.

TOP

1. Akor Adams (Montpellier)

Remplacer Elyes Wahi : c’est le défi qui attend Akor Adams à Montpellier. Et pour l’instant, tout se passe pour le mieux. Avec 7 buts en 11 matchs, l’attaquant nigérian du MHSC, est une menace permanente pour les défenses adverses. Puissant et rapide, le colosse de 23 ans (1,90 m pour 90 kg) est arrivé libre en provenance de Lliestrom (Norvège), ce qui en fait d’autant plus, le meilleur coup du mercato estival !

2. Teddy Teuma (Stade de Reims)

Très peu de personnes ne connaissaient, et surtout très peu attendaient Teddy Teuma à ce niveau là. Arrivé  cet été de l’Union Saint-Gilloise, contre 4,6 millions d’euros, le Franco-Albanais de 30 ans a vite fait l’unanimité. Auteur de 4 buts et une passe décisive, le natif de Toulon (11 fois buteur en Belgique la saison dernière), nouveau meneur de jeu champenois, s’est même rendu indispensable,, par son sens du jeu, mais aussi son énorme abattage.

3. Manuel Ugarte (PSG)

Auteur d’un début de saison exceptionnel, avant de baisser un peu le pied ces dernières semaines, le jeune international uruguayen s’impose comme le milieu de terrain qui manquait au club de la capitale. Même s’il a sans doute été payé un peu cher au Sporting Portugal (60 millions d’euros), le joueur de 22 ans a déjà apporté beaucoup de garanties. Avec un abattage énorme et une très bonne utilisation du ballon.

4. Milan Skriniar (PSG)

Arrivé libre à Paris en provenance de l’Inter Milan, l’international slovaque de 28 ans est devenue une des valeurs sûres du PSG. C’est un des joueurs les plus utilisés par Lui Enrique. Si certains lui reprochent son manque de vitesse, il est quasiment impassable dans les un contre un.

5. Lucas Hernandez (PSG)

Si le PSG peut dans l’ensemble être satisfait de son recrutement, le champion du monde français étonne. Moins d’un an après sa grave blessure au genou, Lucas Hernandez a même réussi à faire oublier ses origines marseillaises aux supporters parisiens. Même s’il a couté 45 millions à Paris, il est déjà une réussite.

FLOP

1. Pierre-Emerick Aubameyang (OM)

Cet été, l’OM finit par mettre un terme aux négociations avec Alexis Sanchez, pour engager Pierre-Emerick Aubameyang. Le Gabonais reste sur une saison ratée à Chelsea, mais ses six derniers mois à Barcelone, un an plus tôt, laissent penser qu’il en a encore sous la semelle. En plus, il est libre, donc l’OM fonce droit dessus. Après trois mois de compétition, le constat est sombre : le joueur de 34 ans n’a trouvé le chemin des filets qu’à 3 reprise en 13 matchs, dont 1 fois seulement en Ligue 1.

2. Gonçalo Ramos (PSG)

Comme Wahi (ci-dessous), le jeune portugais (22 ans) a éclaboussé la Liga Nos la saison dernière (26 buts en 44 matchs, toutes compétitions confondues), mais depuis le début de saison, il a du mal à convaincre, avec seulement 2 buts en Ligue 1 et aucun en Ligue des Champions. Les 65 millions dépensés par le PSG (sous la forme d’un prêt avec option d’achat obligatoire) en font un énorme FLOP, même si la concurrence et le fait qu’il ait un temps de jeu limité, adoucit les analyses. Il arrive quand même à se montrer utile dans le jeu, mais pas forcément là où on l’attend.

3. Elyes Wahi (RC Lens)

Véritable révélation de la saison dernière, avec 19 buts en 33 matchs, le joueur de 20 ans a vite été présenté comme un crack. D’ailleurs, on se l’arrachait cet été, avant qu’il ne signe à Lens, contre 30 millions d’euros. Mais pour l’instant, l’investissement est très loin d’être gagnant. L’international espoir est sauvé par ses deux buts en Ligue des Champions (serviront-ils à quelque chose ?), mais n’a trouvé le chemin des filets qu’une seule fois en Ligue 1, et se crée trop peu d’occasions.

4. Mama Baldé (Lyon)

C’est une véritable énigme. On en est à se demander si le Bissaoguinéen de 28 ans a le niveau de la Ligue 1… Technique insuffisante, efficacité dans les 18 mètres douteuse, QI football en question… Comme son club, l’ancien de Troyes, en prêt à l’OL avec option d’achat obligatoire, de 8 millions d’euros, a raté son début de saison.

5. Ilimane Ndiaye (OM)

Pour l’avoir, l’OM a bataillé. Finalement, l’international sénégalais a quitté Sheffield United contre 20 millions d’euro. Il devait être une des vedettes de l’équipe de Marcélino, il doit se contenter d’à peine plus de 50% du temps de jeu en Ligue 1, où il n’a été décisif qu’à 3 reprises (1 but et 2 passes, son total, toutes compétitions confondues). On aurait pu mettre aussi Ismaïla Sarr, pas assez performant depuis le début de saison avec l’OM, mais qui a marqué 3 fois et couté « seulement » 13 millions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi