mardi 27 février 2024

Adieu au Parc des Princes ? Comme Arsenal, le Bayern, City ou Tottenham, le PSG doit changer de stade

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

Contrairement aux propos de Jérôme Alonzo, un possible départ du Parc des Princes ne serait pas un drame pour le PSG, mais juste une évolution logique, comme l’ont fait avant lui de nombreux grands clubs européens.

Pour le PSG, le départ du Parc des Princes se précise de plus en plus. En début de semaine, le club de la capitale a procédé à une consultation au près de ses supporters, sur l’avenir de stade. Faire des travaux, construire un stade, à 5 ou 25 km de l’enceinte actuelle, ou déménager au Stade de France… Les fans du PSG doivent donner leur préférence.

Le courrier reçu par les supporters du PSG.

Pour la majorité des fans qui se sont déjà exprimés, à travers les réseaux sociaux, quitter le Parc des Princes revient à faire une cassure définitive avec l’histoire du club.

Pour certains anciens, comme Jérôme Alonzo, c’est la goutte d’eau qui fera déborder le vase. « Les dirigeants actuels se foutent du passé du club et ça me fait beaucoup souffrir », explique l’ancien gardien du PSG dans Le Monde. « Le Parc est mon dernier lien avec le club. Et si ce lien se brise… C’est un peu comme une histoire d’amour, on se sépare en bons termes, les fils sont distendus mais pas rompus, on reste bienveillants envers l’autre, puis survient l’acte de trop qui fait qu’on coupe les ponts ».

On est désolé de lui dire, mais il a tort. Où il est trop sensible. Dans l’histoire, le PSG ne sera pas le premier des grands clubs à quitter son stade pour un autre, plus grand, plus moderne, mieux adapté. A commencer par la Ligue 1, avec l’Olympique Lyonnais qui a quitté Gerland en 2016 pour le Groupama Stadium.

Arsenal a bien quitté Highbury, Tottenham dit adieu à White Hart Line

A l’étranger, trois clubs mythiques à l’histoire chargée, en ont fait autant au cours des 20 dernières années :

Arsenal a quitté son ancien stade, Highbury, en 2006 pour l’Emirates Stadium, le Bayern Munich a quitté le Stadion an der Grunwalder Strasse en 1972 pour l’Olympiastadion, puis l’a quitté pour l’Allianz Arena en en 2005. De son côté, la Juventus a joué au Stadio delle Alpi de Turin de 1990 à 2011 pour rejoindre le Juventus Stadium.

Autre stade mythique ayant été abandonné par son pensionnaire : White Hart Line. En 2019, après une longue période de transition, Tottenham emménage au Tottenham Hotspur Stadium, construit sur les ruines de son ancienne enceinte.

On peut aussi citer Manchester City, qui a quitté le Maine Road en 2003 pour le City of Manchester Stadium, également connu sous le nom d’Etihad Stadium, le FC Porto, passé de l’estádio das Antas à l’estadio do Dragao en 2002 ou le Borussia M’Gladbach, qui a quitté le Bökelbergstadion pour le Borussia Park en 2004…

A chaque fois, le résultat a été une réussite et, au fil du temps, la nouvelle enceinte est devenue une nouvelle fabrique à souvenirs…

Avec Zinedine Benaifa

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi