vendredi 24 mai 2024

Alain Béral (président de la LNB) : « Non à une Ligue fermée ! »

À lire

Arnaud Bertrande
Arnaud Bertrande
Rédacteur en chef — Pole Sport Lafont presse

Le président de la LNB, Alain Béral qui vit sa 12ème et dernière saison à la tête de la Ligue, a été touché par la situation de Pau.

Seriez-vous favorable à une Ligue fermée ?

Clairement non ! Il y a déjà l’Euroligue… Nous, on est fidèle au modèle du sport français. Le championnat va passer à 16 (en 2024/2025 Ndlr) avec une petite protection de l’élite, l’avant-dernier intégrant les play-offs de Pro B de montée. La Ligue n’est pas du tout favorable à une Ligue fermée. Par contre, n’importe qui peut créer une Ligue fermée…

Avez-vous tiré des leçons de la mésaventure de Pau ?

La surveillance des clubs a lieu, la Ligue donne son avis, mais une société peut être vendue par son propriétaire. Il est ensuite difficile d’encadrer les choses quand des promesses ne sont pas tenues par l’acheteur. C’est une leçon pour les autres clubs et vendeurs potentiels. Il y a aujourd’hui plusieurs intérêts portés sur les clubs français par des investisseurs français et étrangers. Notre rôle est seulement un rôle d’alerte pour conseiller aux clubs le processus qu’ils devraient suivre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi