jeudi 23 mai 2024

Amine Gouiri et Melvin Bard (Nice), le coup de grâce pour l’OL ?

Lyon - Nice (21h)

À lire

Jérémy Kinot
Jérémy Kinot
Journaliste

Pendant que l’OL traverse sans doute la saison la plus noire de ces dernières années, Amine Gouiri et Melvin Bard s’éclatent à Nice. Une réussite qui apparait comme un échec de plus pour le club de Jean-Michel Aulas.

Le hasard du calendrier est parfois cruel. Alors que Lyon est au bord du précipice, avant la réception de Nice, c’est une autre preuve de ces échecs récents qui débarque au Groupama Stadium. Où plutôt, deux : Amine Gouiri et Melvin Bard. Tous les deux partis pour trouver ailleurs le temps de jeu que le club ne voulait pas leur donner, s’éclatent sou les nouvelles couleurs. C’était il y a un peu plus d’un an et demi pour l’attaquant, qui ne cesse de faire nourrir des regrets aux supporters lyonnais.

Vendu 7 millions par l’OL, Amine Gouiri en vaut au moins 35 aujourd’hui !

Quand il quitte l’OL, en juillet 2020, Amine Gouiri n’a participé qu’à dix rencontres avec l’équipe première. Dès la saison suivante, à Nice, il participe à 34 rencontres de championnat, marque à 12 reprises et réussit 7 passes décisives. Une véritable progression éclaire pour le joueur de 20 ans qui confirme cette année sous les ordres de Christophe Galtier.

A 15 journées de la fin de la saison, il a déjà inscrit dix buts et réussit sept passes décisives. Alors qu’il fêter ses 22 ans le 16 février prochain, le natif de Bourgoin-Jallieu est aussi devenu un des piliers de l’équipe de France espoirs. Vendu 7 millions d’euros à Nice, il est estimé aujourd’hui à 45 millions d’euros par le site spécialisé Transfermarkt, avec un contrat qui court jusqu’en 2026. Ce qui promet une plus value conséquente pour le club de la Côte d’Azur.

Melvin Bard aussi attise les regrets

Melvin Bard n’en est pas encore là, mais lui aussi attise les regrets des supporters lyonnais. Le jeune latéral gauche formé à l’OL est apparu à 14 reprises sous le maillot lyonnais avant d’être cédé à Nice contre 3 millions d’euros. Rarement, trop rarement à son goût, titulaire, il fait part de son envie de jouer d’avantage, sans être véritablement entendu. Ni par Garcia, ni par Juninho.

A Nice, Christophe Galtier lui fait confiance. Il a  déjà participé à 18 matchs de championnat, dont les deux tiers comme titulaire. Sous contrat jusqu’en 2025, il a déjà vu sa valeur grimper. Selon Transfermarket, Nice pourrait en demander trois fois son prix d’achat.

Melvin Bard et Amine Gouiri devraient tous les deux être titulaires ce soir. Jean-Michel Aulas doit secrètement prier pour qu’ils ne se mettent pas en valeur…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi