jeudi 1 juin 2023

Anne Mette Hansen à Metz : un transfert qui veut dire beaucoup

À lire

Une nouvelle star arrive dans le championnat. Et pas n’importe laquelle. L’arrivée de la capitaine de Györ montre aussi que le club aura encore de grandes ambitions la saison prochaine, notamment en Ligue des Champions.

« C’est un transfert historique pour le club. C’est la première fois qu’une joueuse fait le trajet Györ-Metz et quitte le club le plus prestigieux au monde pour signer chez nous qui avions l’habitude de perdre nos fleurons qui rejoignaient les clubs étrangers. »

Thierry Weizman, le président messin, n’a pas caché son immense satisfaction au moment de l’officialisation de la signature pour deux saisons d’Anne Mette Hansen. Considérée comme l’une des meilleures arrières gauches du monde, la Danoise n’est âgée que de 28 ans, elle est en pleine force de l’âge et a de belles années à offrir aux supporteurs messins. Dans son pays, ce choix de la capitaine de Györ a pu surprendre, mais il se comprend aussi comme l’explique Johnny Wojciech Kokborg, journaliste à BT Danemark :

« Surpris qu’elle rejoigne Metz ? Oui et non en fait. Oui car elle quitte l’un des meilleurs clubs européens où elle a beaucoup gagné, mais elle voulait tenter une nouvelle expérience donc ce départ s’explique aussi. Les présences de Louise Burgaard et Kristina Jorgensen étaient très importantes pour ça. Et puis Metz a de grosses ambitions. Metz est considéré ici comme un très grand club même s’il a échoué pour se qualifier pour le Final 4 de la Ligue des Champions. Le championnat français a grandi ces dernières saisons et je pense qu’il va attirer de plus en plus de stars et de grandes joueuses dans les années à venir. »

« Le championnat français va attirer de plus en plus de stars »

Auteur du doublé Ligue des Champions-championnat de Hongrie en 2018 et 2019 avec Györ, élue meilleure arrière gauche de la Ligue des Champions en 2019, elle va découvrir son troisième club après Copenhague et donc Györ et un nouveau championnat, mais son adaptation ne devrait pas poser de problèmes selon Johnny Wojciech Kokborg :

« Elle a le handball pour briller en France, elle va continuer à progresser comme joueuse et la présence de ses deux compatriotes va l’aider dans son adaptation, leur association sera aussi bénéfique pour la sélection. C’est une fille qui est très simple et peut-être même un peu trop discrète dans les médias. Ses coéquipières l’aiment beaucoup, elle n’est pas leader par la parole, mais c’est une grosse travailleuse et elle donne l’exemple sur le terrain. »

Anne Mette Hansen sera très attendue en France, mais elle est habituée à gérer la pression depuis longtemps puisqu’elle n’avait que 19 ans quand elle a disputé sa première compétition internationale aux Mondiaux de 2013 sous les couleurs du Danemark. Elle avait ramené la médaille de bronze, participé à tous les matches, inscrivant au passage 15 buts. Dans cette compétition, elle avait frappé un grand coup et elle a su confirmer toutes les attentes placées en elle par la suite. Metz peut se frotter les mains !

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi