mardi 4 octobre 2022

Anthony Losilla (Bochum) : « Leipzig peut embêter Paris »

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

Présent en Allemagne depuis 2012, le Français Anthony Losilla a pu apprécier l’évolution du RB Leipzig tout au long de ses années. Avant la double confrontation en Ligue des champions (le 19/10 et 2/11), il porte un regard avisé sur l’équipe de Christopher Nkunku.

Quelle image a le PSG en Allemagne ?

C’est une équipe qui ne cesse de grandir depuis l’arrivée des Qataris. Ils ont les meilleurs joueurs du monde et une équipe qui fait peur à pas mal de monde. Neymar et Messi, c’est incroyable. Ils sont favoris pour la Ligue des Champions.

En Allemagne, ils ont cependant une autre manière de faire. C’est mal perçu de voir un investisseur aussi puissant capable de dépenser autant pour ramener les meilleurs joueurs. On a une politique de transferts autre que Paris. Tout le monde veut voir cette équipe jouer, savoir si ça va fonctionner. Il y a un équilibre à trouver mais, sur le papier, cela fait rêver.

Les dernières confrontations face à Dortmund et le Bayern ont-elles permis de démontrer que Paris est un candidat à la victoire en C1 ?

Depuis deux années, ils font un beau parcours avec une finale et une demi-finale. Cela montre qu’ils ne sont pas loin. J’ai eu la chance d’y être à Dortmund, il y a deux ans, quand le Borussia gagne 2-1. C’est un favori pour les Allemands. Il y a une grosse force offensive. Mais la mentalité allemande permet de ne rien lâcher. Leipzig n’abdiquera pas. Ils vont tout donner et se battre avec leurs armes pour concurrencer le PSG.

« Leipzig arrive toujours à recruter des bons jeunes »

Cette année, le RB Leipzig peut-il être craint du PSG ?

Ça va changer. Il y a des joueurs importants qui sont partis comme Upamecano, Konaté ou Sabitzer. Mais ils arrivent à recruter de bons jeunes comme Simakan qui m’a fait forte impression depuis le début de saison. Ils arrivent toujours à progresser avec un style bien particulier, avec un pressing haut.

Je pense que les valeurs du club restent malgré le changement d’entraîneur et le départ de Nagelsmann. Ils savent contrer. Paris reste le favori du groupe avec Manchester City, mais Leipzig peut les embêter.

L’idée sera-t-il d’éviter la dernière place ? Bruges ne sera pas simple à jouer. Ils ont déjà réussi à mettre en difficulté pas mal d’équipes.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi