jeudi 13 juin 2024

Anthony Martial : de nouvelles couleurs pour de nouvelles envies

Espagnol Barcelone - FC Séville (dimanche, 14h)

À lire

En perdition à Manchester United depuis plusieurs années, l’attaquant français a décidé de quitter Ronaldo et ses coéquipiers, et de partir en prêt jusqu’à la fin de la saison à Séville. Au lendemain d’une victoire importante en Europa League pour le club andalou, Anthony Martial a repris confiance en inscrivant son premier but sous ses nouvelles couleurs. Une bonne dynamique à poursuivre si l’ailier français veut faire son retour en Equipe de France.

Auteur de débuts exceptionnels sous le maillot des Reds, l’attaquant français est très vite comparé à la légende Thierry Henry. Pour rappel, Anthony Martial quitte l’AS Monaco dans les dernières heures du mercato estival de 2015, pour rejoindre l’ogre anglais. Un transfert record à l’époque, qui tourne autour des 80 millions d’Euros, bonus compris. Thierry Henry, à l’époque consultant en Angleterre, s’était exprimé à son égard : « Ce que j’aime chez lui, c’est son calme. Il semble qu’il ne soit pas impressionné, il ne se soucie pas de ce que les gens disent, des attentes, de l’environnement où il joue. Quand il arrive devant le but, il agit comme un attaquant qui joue depuis six ou sept ans. C’est à son crédit. ».

Bilan mitigé à Manchester United

Des débuts impressionnants donc, mais la joie du Français ne fut que de courte durée. En effet, le joueur formé à Lyon n’a pas été épargné par les blessures.  Ce ne sont pas moins de 346 jours manqués sur blessure, soit un total de 62 matchs ! Compliqué dans une équipe comme Manchester United de rester titulaire et de devenir un réel pilier, comme il lui était promis, quand son corps ne tient pas la charge.

Anthony Martial est donc relégué au second plan et prend son mal en patience. Malgré de longues périodes d’absences, l’attaquant français a tout de même été élu meilleur joueur de Manchester United sur l’année 2019/2020, qui fut sûrement sa meilleure sous ses anciennes couleurs. Une année remplie de réussites pour le natif de Massy qui inscrit 23 buts en 48 matchs, meilleur buteur et passeur du club sur cette année. Malheureusement, sa blessure au ligament croisé du genou début 2021 a cassé cette si bonne dynamique, sans compter sur l’arrivée de concurrents qui n’ont pas arrangé les choses.

Se relancer à neufs mois de la Coupe du Monde

Cette saison, Anthony Martial n’a participé qu’à huit petits matchs en Premiere League (1 but). Mis au placard par son entraîneur, l’ancien Monégasque découvre, en cette deuxième partie de saison, un nouveau championnat. Et pas n’importe où, puisque le FC Séville est deuxième, à quatre logueurs du Real. Une intégration dans le club andalou qui se passe à merveille, avec déjà trois matchs au compteur depuis son arrivée et un but hier en Europa League.

L’attaquant français est parti de Manchester United sous un prêt, sans option d’achat, mais le joueur lui-même n’exclut pas de rester en Espagne, si cette aventure se conclut de la meilleure des manières (qualification en Champions League).

En plus de cet objectif à court terme, son départ est surtout dans l’intérêt de retrouver du temps de jeu et paraître à nouveau dans les plans du sélectionneur français, à neuf mois de la Coupe du Monde. Après avoir loupé une énième compétition internationale pour cause de blessure en 2021, l’attaquant sévillan espère encore pouvoir rechausser les crampons sous les couleurs des bleus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi