lundi 24 juin 2024

Arkadiusz Milik doit-il être titulaire contre Feyenoord ? Le débat du Quotidien du Sport

OM - Feyenoord (jeudi, 21h)

À lire

Arkadiusz Milik est un mystère pour l’Olympique de Marseille, à l’aube d’un match européen capital à plus d’un titre. Tous les Marseillais ont les yeux rivés sur leur attaquant, en panne d’efficacité à l’image de sa grande occasion contre Lyon. Avec cette question : le Polonais doit-il être titularisé à la pointe de l’attaque de l’OM dès le coup d’envoi ?

Oui, il peut faire la différence à tout moment

Comment peut-on envisager une seule seconde que Jorge Sampaoli ne fasse pas confiance à Arkadiusz Milik pour jouer un match si important ? C’est bien simple, l’international polonais a disputé 50 matchs de Coupes d’Europe dans sa carrière, et il a inscrit 24 buts, soit quasiment un tous les deux matchs !

Avec l’OM, il fait encore mieux, puisqu’il a inscrit 8 buts en 9 matchs européens cette saison. D’accord, l’ancien joueur de Naples est passé au travers dimanche contre Lyon, manquant notamment un but quasiment tout fait, mais c’est un des seuls Marseillais à avoir une grande expérience européenne.

Avec Steve Mandanda et Dimitri Payet, Arkadiusz Milik ne sera pas de trop pour guider une équipe sans grande expérience de ce type de match. Et puis, c’est un joueur qui peut faire la différence à tous moments, sur une inspiration magnifique.

Oui, c’est surtout de son talent dont aura besoin l’OM qui doit marquer au moins deux buts pour se qualifier (sans passer par la séance de tirs au but). Alors que l’OM, qui va courir derrière le score, aura la possession, Jorge Sampaoli a absolument besoin de lui pour concrétiser une domination prévisible.

Non, le système de jeu de l’OM ne lui convient pas

Dans la lueur de la soirée Marseillaise, un coupable est tout de suite trouvé : Milik. L’ancien attaquant du Napoli a loupé l’occasion d’ouvrir le score et de placer l’OM en tête de l’Olympico. Son raté devant la cage de Lopes en dit long sur le manque de confiance du polonais.

Pas aidé, il est vrai par son entraineur Sampaoli qui l’a mis au placard pendant de nombreuses semaines. L’entraineur marseillais reste le principal responsable de la situation du Polonais. Pendant longtemps, l’Argentin s’est obstiné à placardisé certains joueurs du vestiaire. En effet, comme Milik avant lui, Mandanda a subi le même sort.

Pour autant, un retour jeudi contre Feyenoord à la pointe de l’attaque marseillaise ne semble pas une bonne idée. Il faut dire que le système de l’OM sans numéro 9 a fonctionné en Ligue 1 ; beaucoup moins en Ligue Europa.

Malgré tout, Milik ne semble pas au point pour conduire l’attaque de l’OM. Trop emprunté, moins décisif, mal servi par ses coéquipiers, Milik est une belle énigme à l’OM.

D’autant plus que Sampaoli n’a pas donné les clefs de la voiture à son attaquant lors du match aller. En effet, le Polonais est entré à la 85ème minute de jeu. Sans lui l’OM a marqué deux fois. Avec lui, Marseille a échoué dans les grandes largeurs contre Lyon, trois jours plus tard.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi