mardi 5 mars 2024

Arkadiusz Milik : le pari perdu de Pablo Longoria (OM)

À lire

Jérémy Kinot
Jérémy Kinot
Journaliste

En janvier dernier, l’opération est apparue comme un véritable coup de maitre. En fait, il s’agissait surtout d’un incroyable pari fait par Pablo Longoria avec Arkadiusz Milik. Malheureusement perdu.

Pour attirer le Polonais à Marseille, celui qui n’était encore que le « head manager » du club phocéen a eu une idée géniale : passer un pacte moral avec lui. En cas de non qualification pour la Ligue des Champions, le Polonais verrait la porte grande ouverte pour un transfert…

Milik veut jouer la Ligue des Champions

L’idée était lumineuse. Certain d’avoir du temps de jeu (ce qui n’aurait pas été le cas à Naples) mais aussi de se soustraire à l’autorité du malicieux président du club italien, le Polonais n’avait besoin que d’une garantie supplémentaire : jouer dans un club ambitieux la saison prochaine pour poursuivre sa progression.

Pablo Longoria lui a donc offert ce qu’il souhaitait le plus : retrouver sa liberté dès cet été. Enfin quasiment puisque son futur club devrait quand même s’acquitter d’une bonne quinzaine de millions d’euros pour l’acheter… à l’OM.

Car Longoria a négocié avec Naples un prêt de 18 mois avec une option d’achat obligatoire (environ 12 Millions bonus compris) qui peut être levée dès cette saison.

Début janvier, Longoria comptait sur Milik pour décrocher le podium

Mais au moment de convaincre Milik, dans la première partue du mois de janvier, l’OM n’a pas encore perdu contre Nîmes au Vélodrome (1-2, 20ème journée) et dans la foulée à Monaco (1-3, 21ème journée), sans parler du match en retard contre Lens (0-1). Le podium reste à la portée des Marseillais, ce qui incite Longoria à prendre un pari : si l’OM ne décroche pas une place en Ligue des Champions, Milik pourra partir cet été, juste après que le club ait levé l’option d’achat. Au moment de négocier en revanche, Longoria compte justement sur Milik pour aider l’OM à attraper le podium.

Trois mois jour pour jour après la signature officielle du Polonais, l’OM se bat, dans le meilleur des cas, pour jouer la Ligue Europa ou les barrages de la Ligue Europa conférence. Les bonnes performances du Polonais (quatre buts et une passe décisive en 9 matchs de Ligue 1) n’ont pas changé le destin de l’OM.

Jorge Sampaoli est lucide. Il faudrait un véritable petit miracle pour que le Polonais reste à Marseille. « Je veux jouer dans les meilleurs clubs du monde » ne cache pas l’international polonais, ce qui implique une participation à la Ligue des Champions la saison prochaine. Outre la Juventus, l’Inter Milan, la Roma, la Fiorentina et l’Atletico Madrid seraient sur les rangs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi