dimanche 28 février 2021

Arkéa Samsic et B&B Hotels, duel de Bretons sur le Tour

À lire

Movistar, un retour au premier plan pour Valverde et ses coéquipiers ?

Avec très peu de victoires au compteur en 2020, l'équipe espagnole Movistar va devoir impérativement redresser la barre. Quand on...

Ivan Garcia Cortina : « Je vais vivre des moments forts avec Movistar »

Après quatre saisons chez Bahrain, l’Espagnol Ivan Garcia Cortina, vainqueur de la 3ème étape de Paris-Nice en 2020, s’est...

Qhubeka Assos : Fabio Aru, fer de lance d’une équipe en plein renouveau

L'ex-équipe NTT Pro Cycling désomais Qhubeka Assos a pu, in extremis, sauver sa place. Si cette formation a fortement...

Arkéa Samsic et B&B Hotels représentent la Bretagne au sein du peloton. Jusqu’en 2018, l’équipe d’Emmanuel Hubert était seule et dominante. Depuis l’arrivée de B&B Hotels comment se passe la rivalité ? Y’a-t-il de la place pour deux équipes de premier plan en Bretagne alors que le prochain Tour partira de… Bretagne ?

Le vélo est une religion en Bretagne. Le plus célèbre des coureurs bretons, Bernard Hinault, a porté haut les couleurs de la région sur les routes dans les années 80. A chaque passage du Tour de France, le succès populaire ne se dément pas. En 2021, si la situation sanitaire le permet, le retour du Tour en Bretagne promet de nouveau une grande fête. À laquelle les deux équipes vont avoir la chance de participer grâce à une dérogation de l’UCI autorisant 23 équipes sur le Tour.

Arkéa Samsic possède une expérience plus importante. Elle existe depuis 2005, mais c’est à partir de 2014 et l’arrivée du manager général Emmanuel Hubert que l’équipe prend une nouvelle dimension.

Elle obtient une première invitation sur le Tour de France, rapatrie le meilleur des coureurs bretons du peloton Warren Barguil en 2018 et devient Arkéa Samsic en 2019. En 2020, elle réalise un autre grand coup sur le marché des transferts avec la signature de Nairo Quintana. Elle possède un budget d’environ 12 millions d’euros. Ce qui la place au-dessus de B&B Hotels (environ 6 millions d’euros de budget). En effet, elle l’a rejoint dans le peloton en 2018. B&B espère apporter ainsi une nouvelle concurrence dans la région bretonne.

Si les deux équipes évoluent intelligemment et de manière progressive Arkéa Samsic possède plus de moyens. De plus, il n’y a pas vraiment de concurrence entre les deux. « On se concentre sur notre travail. Personnellement, je suis content que la Bretagne compte plusieurs équipes. C’est une région qui le mérite, on n’est pas plus en concurrence avec B&B Hotels qu’avec une autre équipe française ou étrangère. Il y a de la place pour tous les projets solides et qui font du bien au cyclisme » reconnait Sébastien Hinault l’un des directeurs sportifs d’Arkéa Samsic.

Arkea Samsic a un effectif plus complet

L’effectif d’Arkéa Samsic est beaucoup plus tourné vers l’international que celui de B&B Hotels qui se veut plus breton avec une majorité de coureurs du cru : « La rivalité est bonne. C’est bien qu’il y ait des équipes françaises et bretonnes, ça montre la bonne santé de notre cyclisme. Il y a de la place pour tout le monde.

A partir du moment où l’on travaille intelligemment, on peut trouver sa place » ajoute Didier Rous. La région est tellement axée sur le cyclisme. En outre, il y a des investisseurs potentiels passionnés par ce sport qu’il y a de la place pour plusieurs équipes. Plus que la présence d’une autre équipe bretonne, c’est la crise sanitaire qui fait du mal à l’équipe de Jérôme Pineau qui a dû gérer la diminution de l’investissement d’un des deux grands co-sponsor, Vital Concept d’où une baisse significative du budget (entre 15 et 20%).

Le recrutement s’en est ressenti et en 2021 l’équipe comptera toujours sur Bryan Coquard et Pierre Rolland pour faire des coups d’éclat de temps en temps car, contrairement à Arkéa Samsic, elle n’a pas un garçon qui peut viser une place au général d’une course à étapes. Sa saison et son avenir dépendent surtout d’une participation régulière au Tour de France. Sans Grande Boucle, il est difficile d’exister pour les équipes aujourd’hui.

Toute l’actu du cyclisme dans le magazine Sport Vélo n°16, en vente ici ou chez votre marchand de journaux

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

À lire aussi

Nullam dolor libero accumsan justo dictum porta. Donec