lundi 27 mai 2024

Arnaud De Lie : le nouvel espoir belge et successeur d’Evenepoel

À lire

Frédéric Denat
Frédéric Denat
Journaliste

Ses 9 victoires pour sa première saison chez les pros ont déjà fait d’Arnaud De Lie un coureur pas comme les autres. Dans la lignée d’une génération sans complexes, le sprinteur belge de 20 ans sera plus attendu en 2023. Pas de quoi le stresser.

Cyrille Guimard : « s’il n’y avait pas Van Aert et Evenepoel, il serait déjà la star du cyclisme belge »

« A son âge, et dans son registre de sprinteur, je ne connais pas de coureurs ayant eu le même palmarès. Il fait partie de cette génération qui a eu la chance de pouvoir développer ses qualités. Aujourd’hui, à 20 ans à peine, il est déjà un taulier, c’est fort, plus fort que Johan Museeuw, que Philippe Gilbert ou Tom Boonen au même âge. Son potentiel est supérieur. Il est capable d’assumer la pression, de tomber dans un sprint et de se remettre immédiatement dans le bain sans aucune appréhension. »

« Je l’ai vu chuter sur la Classic Bruges-La Panne et se remettre tout de suite dans la roue avec une facilité déconcertante. C’est le signe qu’il a la tête bien faite et qu’il fait partie des champions de demain. Sans aucun doute. Ses origines rurales le maintiennent dans la vraie vie. Dans une équipe qui descend en deuxième division, il n’aura aucun mal à continuer à progresser. Au contraire, il sera moins contraint par les exigences du calendrier. De toute façon, quand un coureur marche, il marche, peu importe à quel niveau se situe son équipe, sachant que la hiérarchie actuelle est plus d’ordre politico-économique que sportive. S’il n’y avait pas Van Aert et Evenepoel, il serait déjà la star du cyclisme belge. L’avenir nous dira si cette exposition moindre lui sera profitable ou pas. En tout cas, pour le moment, il m’impressionne. »

*Ancien coureur et directeur sportif, consultant radio sur RMC

Clément Champoussin : « Bientôt le meilleur au monde »

« A 20 ans, il est déjà dans le top 5 des meilleurs sprinteurs du monde. Il a gagné 9 fois cette saison, et a montré énormément d’autorité dans ses courses, beaucoup de maturité. Dans peu de temps, s’il continue comme ça, il a le profil pour devenir le meilleur du monde. De plus en plus de jeunes coureurs, comme lui, parviennent à avoir des résultats rapidement après leur passage chez les pros. »

« Il les représente bien car il ne fait aucun complexe et semble prendre le vélo comme un plaisir avant tout, une passion. Il s’est tout de suite imposé parmi les meilleurs, et il va gagner énormément de courses. Son parcours a facilité son évolution car en ne misant pas tout de suite tout sur le vélo, il a pu trouver un équilibre, comme j’avais pu le faire en poursuivant longtemps mes études. Lui c’était plus en lien avec la ferme de ses parents. L’essentiel est de parvenir à se dégager assez de temps pour s’entraîner. En y parvenant, on s’aperçoit de plus en plus que mener deux activités en parallèle est tout sauf un frein pour envisager une carrière professionnelle. »

*AG2R Citroën, chez Arkéa Samsic à partir de janvier 2023

Hugo Toumire : « Il est sympa, humble et cool »

« Arnaud est quelqu’un que tout le peloton apprécie beaucoup car il est sympa, humble et cool avec tout le monde. On le sent heureux de faire du vélo, sans prise de tête, toujours souriant et agréable avec les autres. En plus, il est très fort. Je l’ai croisé à plusieurs reprises depuis les Espoirs où nous nous côtoyons en courses, il m’a particulièrement impressionné sur le Tour d’Alsace l’année dernière. Le rythme était élevé, on roulait tous à bloc, le parcours était très accidenté, malgré ça, après cent bornes, il était encore là !. »

« Il se transforme à l’approche de la ligne d’arrivée. En ça, il est un vrai sprinteur qui déconnecte un peu de la réalité pour se mettre en mode tueur et ne plus avoir peur de rien, ni de personne. Sa marge de progression est encore importante, forcément, et je le vois bien gagner énormément de courses. Dans son style, sa marque de fabrique qui est un mélange de gentillesse dans la vie de tous les jours et de gnaque pour aller chercher les victoires. »

*Cofidis

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi