samedi 26 novembre 2022

Arsenal : la résurrection de Gabriel Jesus

Arsenal - Tottenham (13h30)

À lire

Arrivé cette année en provenance de Manchester City pour 52 millions d’euros, le Brésilien réussit un superbe début de saison. Une aubaine pour l’attaquant qui était en déclin avec les Citizens.

En tête de Premier League avec 18 points, les Gunners réalisent un début de saison tonitruant. Personne ne les attendait à ce niveau de jeu, et force est de constater qu’il faudra compter sur le club londonien pour jouer le titre.

Avec une saison 2021/2022 conclue par une cinquième place et un ticket pour l’Europa League, le travail des Gunners paye enfin, bien aidé par un mercato estival réussi et la renaissance de Gabriel Jesus, pas étranger au bon début des Londoniens.

Décisif 7 fois en 7 matchs

On aurait pu croire à des débuts plus compliqués pour le joueur Brésilien. Affaibli avec Manchester City, l’attaquant avait perdu de son réalisme face aux buts et de son efficacité dans le jeu, perdant sa place de titulaire dans l’équipe de Guardiola.

Mais le maillot rouge et blanc semble lui apporter de nouvelles couleurs. Avec 4 buts et 3 passes décisives en 7 matchs, il comptabilise quasiment la moitié de ses stats finales lors de la saison 2021/2022. L’ancien de Palmeiras a rapidement su se faire une place au sein du groupe de Milek arteta, en retrouvant les qualités qui faisaient de lui l’un des meilleurs espoirs de son pays.

Devenu indispensable pour les Gunners, Gabriel Jesus avait besoin de découvrir autres choses, de s’épanouir. Avec Arsenal, il est bien tombé.

Etre efficace contre Tottenham

Suivi de près au classement général par Manchester City, un point derrière, à égalité de points avec Tottenham, le club londonien ne doit pas se reposer sur ses lauriers. La concurrence est rude en Premier League et on est qu’en début de saison. Si l’attaquant Brésilien à su se montrer efficace quand le club évoluait à son meilleur niveau, sera-t-il le faire quand celui-ci vivra une période de moins bons ? Le natif de São Paulo sait qu’il na pas encore reçu le totem d’immunité de a part de l’entraîneur Espagnol d’Arsenal. Preuve en est :  lors de son seul match de Ligue Europa disputés cette année, Jésus a débuté sur le banc, ne jouant que 13 petites minutes au total.

Sur la bonne voie, il doit encore faire ses preuves et montrer qu’il est capable d’assurer tout au long d’une saison. Ce qui est certain, c’est que les Gunners croient en lui. A lui de confirmer, à commencer face à Tottenham cette après-midi et de montrer que « le nouveau Neymar » est toujours là.

Mattys Bernard

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi