samedi 2 mars 2024

Arsenal – Lens : comment la différence de buts peut tout changer pour les Sang et Or

ARSENAL - LENS (21H)

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

ARSENAL – LENS (21H)

En as de défaite (logique mais pas inéluctable) à Londres, les Lensois ont tout intérêt à ne pas trop encaisser de buts (ou en marquer), pour rester dans la course aux huitièmes de finale.

Lens va-t-il créer l’exploit de se qualifier pour les 8èmes de finale de la Ligue des Champions ? Alors qu’on leur prédit logiquement une défaite chez le leader de la Premier League, les Sang et Or doivent faire mieux que le PSV Eindhoven à Séville, pour avoir encore leur destin entre les pieds.

A LIRE AUSSI : le meilleur et le pire pour Lens

Mais il y a un autre facteur qui pourrait entrer en ligne de compte, et que Franck Haise surveille avec attention : la différence de buts. Pour l’instant, les Lensois devancent les Sévillans dans cet exercice (0 contre -3). En cas d’égalité absolue entre le Racing et le FC Séville (dans le cas d’un succès des Espagnols et d’une défaite des Français, les deux équipes auront 5 points), tout pourrait dépendre alors de la différence de buts entre les deux équipes.

Important : les buts marqués à l’extérieur ne comptent plus double

Notamment en raison d’une évolution du règlement depuis trois ans : les buts inscrits à l’extérieur, ne comptent plus double. Pour résumer, si les deux équipes font matchs nul dans 15 jours, quelque soit le résultat (même 10-10…) elles seront départagés sur le cinquième critère mis en place par l’UEFA : la différence de buts générale (dans le cas

Si les Espagnols battent Séville par un but d’écart et que Lens perd à Londres par un but d’écart, la différence de buts sera de -1 pour les Sang et Or, et -2 pour les Sévillans. Mais ensuite, le classement peut s’inverser. Surtout que le sixième critère est « le plus grand nombre de buts inscrits ». Et à ce jeu, Ocampos et ses partenaires ont de grandes chances d’être devant, en s’imposant par deux buts d’écarts ou si Lens perd par deux buts d’écart, sans marquer). Pour éviter ce cas de figure, les lensois peuvent s’incliner, mais, pour éviter le pire, ont plutôt intérêt à marquer à l’Emirate.

Le classement du groupe B :

1. Arsenal, 9 points (+6)

2. PSV Eindhoven, 5 pts (-3)

3. Lens, 5 pts (0)

4. FC Séville, 2 pts (-3)

Les critères de sélection, en cas d’égalité d’une ou plusieurs équipes

  1. Plus grand nombre de points obtenus dans les matches de groupe disputés entre les équipes concernées ;
  2. Meilleure différence de buts dans les matches du groupe disputés entre les équipes concernées ;
  3. Plus grand nombre de buts marqués dans les matches du groupe disputés entre les équipes concernées ;
  4. Si, après l’application des critères 1 à 3, plusieurs équipes sont toujours à égalité, les critères 1 à 3 sont à nouveau appliqués exclusivement aux matches entre les équipes concernées afin de déterminer leur classement final. Si cette procédure ne donne pas de résultat, les critères 5 à 11 s’appliquent ;
  5. Meilleure différence de buts dans tous les matches du groupe ;
  6. Plus grand nombre de buts marqués dans tous les matches du groupe ;
  7. Plus grand nombre de buts marqués à l’extérieur dans tous les matches du groupe ;
  8. Plus grand nombre de victoires dans tous les matches du groupe ;
  9. Plus grand nombre de victoires à l’extérieur dans tous les matches du groupe ;
  10. Total le plus faible de points disciplinaires sur la base uniquement des cartons jaunes et des cartons rouges reçus durant tous les matches du groupe (carton rouge = 3 points, carton jaune = 1 point, expulsion pour deux cartons jaunes au cours d’un match = 3 points) ;
  11. Meilleur coefficient de club.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi