lundi 24 juin 2024

Aurélien Paret-Peintre : « J’ai été acteur du Tour de France »

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

Leader de la formation AG2R-Citroën pour sa première participation, Aurélien Paret-Peintre n’a pas déçu et a gagné en maturité pour la suite de sa carrière après sa 16ème place au Tour d’Italie 2020.

Quel bilan faites-vous de votre premier Tour de France ?

Je suis heureux d’avoir terminé. Le bilan est plutôt bon même si la dernière semaine a été difficile. J’ai pu prendre deux belles échappées qui me permettent d’être devant à un classement général honorable, même si j’ai eu un peu de mal sur la dernière semaine. Pour mon premier Tour, je suis satisfait. Il y a eu des hauts et des bas, mais j’ai été acteur.

Vous avez terminé à la 7ème place de la 8ème étape entre Oyonnax et Le Grand Bornand. Comment avez-vous vécu cette journée ?

C’était une étape de folie. Quatre-vingt kilomètres de bagarre pour sortir puis j’ai eu un peu de chance. J’ai mis une seule attaque et c’était la bonne. Ensuite, l’enchaînement Romme-Colombière était vraiment dur et tout s’est fait au mental. J’étais satisfait d’être à l’avant, chez moi, sur mes routes. Mais il a fallu repartir au combat dès le lendemain.

L’autre moment fort pour vous a été votre 10ème place à Andorre-la-Vieille…

C’est parti très vite et j’ai réussi à me glisser dans l’échappée, ce qui était l’objectif. La course était bizarre avec le vent de face en permanence. Du coup, tout s’est résumé à une petite course de côte dans le dernier col, avec un pied très raide et une descente technique. J’avais de bonnes sensations. J’ai réussi une belle étape. J’étais satisfait.

« L’arrivée sur les Champs, c’est marquant »

Au final, qu’allez-vous retenir de ce premier Tour de France ?

Le départ à Brest, la présentation des équipes… Le défilé était sympa aussi. La première semaine avec les Alpes, c’était vraiment spécial. Il y a eu de beaux clins d’œil avec de belles victoires pour l’équipe. L’arrivée sur les Champs, c’est marquant pour un coureur d’être sur le Tour. C’était sympa de finir sur les Champs-Elysées en plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi