jeudi 23 mai 2024

Auxerre officiellement en Ligue 1, Rodez en play-offs, Laval grand perdant ? Grosse tension sur la 36ème journée de Ligue 2

À lire

Avancée au 3 mai (pour 8 matchs sur 10) pour faire de la place à la Ligue 1, qui ne jouera pas le 5 mai, en hommage à la catastrophe de Furiani, la 36ème journée de Ligue 2 peut être déjà décisive, dans le haut comme dans le bas du classement.

En cas de succès contre le Paris FC (le match aura lieu samedi à 15h), Auxerre sera officiellement en Ligue 1 si Saint-Etienne perd à Guingamp (samedi à 19h) ou si Angers ne bat pas Pau, vendredi, 20h). Grâce une différence de but largement positive (+31 contre +12 pour le SCO, + 18 pour les Verts), Auxerre aura même 9 doigts de pied en Ligue 1 en cas de succès, quelque soient les résultats des Verts et d’Angers. 

Contre Annecy, Rodez joue sa place en play-offs

La 36ème journée peut aussi être décisive pour les play-offs. Après Angers, officieusement assuré de jouer au minimum les play-offs grâce sa différence de Buts par rapport au 6ème (ce sera officiel si le SCO prend un point), Rodez peut assurer sa place dans le TOP 5, à 99%, en battant Annecy (ce soir, 20h45). Pour cela, il faut que Laval et Caen fassent match nul, que Pau ne gagne pas à Angers, et que Guingamp ne batte pas Saint-Etienne. En raison notamment de sa bonne différence de buts. Dans le même sens, si Laval s’incline à Guingamp et que Rodez et le Paris FC s’imposent, il en sera terminé des chances des hommes de Frapolli de jouer les play-offs. 

Dans le bas du tableau, Quevilly (face à Dunkerque) et Concarneau (à Grenoble) se battent à distance pour ne pas être relégué dès ce soir. En cas de défaite, ils iront en National la saison prochaine. Troyes doit gagner contre Valenciennes pour espérer se maintenir.

Mais dans le bas de tableau, les cartes peuvent être rebattues. En cas de défaite à Rodez, son ennemi juré depuis la fin de saison dernière et les accusations portés par les Haut-Savoyards (suite à la victoire sur tapis vert de Rodez à Bordeaux), Annecy peut voir Troyes (17ème et premier relégable, qui reçoit Valenciennes) revenir à deux points, et un éventuel vainqueur dans le choc du bas de tableau, réduire l’écart à 4 points, à deux matchs de la fin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi