vendredi 19 août 2022

Avec Galtier, le PSG est en train de faire sa première grosse erreur

À lire

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les discussions avec l’OGC Nice au sujet de Christophe Galtier, ne donnent pas l’impression que le PSG a vraiment envie d’asseoir le Marseillais sur le banc.

Le feuilleton de la quête d’un nouvel entraîneur au PSG nous surprend de jour en jour ! Et pas forcément à l’avantage du club de la capitale. Pas plus qu’à celui des médias. Alors que certains, à l’image de Daniel Riolo (RMC) continuent de penser que les négociations ne sont pas terminées avec Zinedine Zidane, d’autres annoncent l’arrivée imminente de Christophe Galtier.

Il faut dire que l’heure de la reprise arrive (lundi 4 juillet pour le joueurs du PSG) et qu’il serait de bon ton que le successeur de Mauricio Pochettino ait le temps de préparer les premières échéances. Surtout que c’est la totalité du staff de l’Argentin qui va quitter le club.

Tout s’explique : l’émir du Qatar rêve toujours de Zidane

Selon nos informations, le PSG joue sur deux tableaux. D’un côté, on a Luis Campos, qui fait tout pour faire venir Galtier à Paris, et de l’autre l’Emir du Qatar (propriétaire du club), qui insiste pour Zidane…

Selon plusieurs sources concordantes, Paris a ainsi pris contact avec l’OGC Nice pour évoquer les conditions d’un transfert de Galtier, à qui il reste deux ans de contrat avec le GYM.

Mais là encore, c’est une espèce de flou qui entoure ces négociations. Selon nos informations, l’OGC Nice réclamerait autour de 3 millions d’euros pour lâcher son entraîneur (qui par ailleurs, est poussé vers la sortie…) ! Jusque là, rien d’anormal. Mais notre grand étonnement est de voir le PSG chipoter sur ce montant.

Le PSG ne transmet pas un message positif

Une attitude qui ne transmet pas un message très positif sur la volonté du club de la capitale de travailler avec un technicien qui restera toujours un choix par défaut. Si Paris voulait vraiment Galtier, il s’alignerait sur le prix demandé par les Niçois !

On sait que s’il vient à Paris, après que des noms comme Zidane, Conte, Mancini ou Allegri aient été avancés, le Français, qui plus est né à Marseille, va devoir convaincre. Pour l’instant, le PSG s’y prend pas de la meilleure des manières et pourrait être en train de faire une première grosse erreur de communication…

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi