lundi 27 mai 2024

Aymeric Minne (Nantes) passe la StarLigue au crible

À lire

Le demi-centre du HBC Nantes, seule équipe invaincue après 4 matches, nous livre son pronostic sur la saison 2022/2023 de StarLigue. Entre le podium, les places européennes, le maintien et les récompenses individuelles de fin de saison, Aymeric Minne ne botte pas en touche.

Le PSG est-il intouchable pour la victoire finale ?

Chaque année, on essaie nous de les titiller le plus possible. C’était le discours l’année dernière et ça le reste cette année. Ce qui fait la différence entre une équipe comme Paris et les autres, c’est leur régularité. Malheureusement, nous avec Nantes, on perd des points dès le premier match de la saison face à Cesson l’an dernier. Après, ils ont aussi perdu pas mal de joueurs majeurs, Hansen, Remili ou leurs gardiens. Il y a eu beaucoup de mouvements chez eux, donc on verra comment ils seront cette saison, mais c’est sûr que ce sont eux les favoris.

Que peut espérer Nantes ?

Cette saison, on veut vraiment rester réguliers et se concentrer pour ne pas perdre des matches à notre portée. La défaite contre Cesson, Limoges ou contre Paris, à la Hall XXL, où on domine tout le match et on cède à la fin, ce sont des matches qu’on doit gagner, si on veut espérer un bon résultat, à la fin de saison. Mais l’objectif est clairement de continuer à jouer le podium et les places pour la Ligue des Champions.

Montpellier, le retour du rival ?

Depuis quelques années, il y a toujours eu cette concurrence entre Montpellier et Nantes. Les dernières années nous ont plutôt réussi en termes de confrontations directes. La saison dernière, on finit devant eux, la saison d’avant on était derrière. C’est très difficile de gérer entre le championnat et la Ligue des Champions. On est toujours à la lutte avec eux et c’est une fierté pour un club comme le HBC Nantes qui s’est développé en très peu de temps d’être maintenant au même niveau que l’un des clubs les plus historiques et les emblématiques du championnat de France. Montpellier s’est plus renforcé et ça m’étonnerait qu’ils finissent 4èmes une deuxième année de suite. Ils seront, sans aucun doute, plus solides, cette saison, et par rapport au classement de l’an dernier, je les vois revenir mieux qu’Aix.

« Le PSG est favori, mais si Nantes est régulier et ne perd pas de matches à sa portée… »

Aix à nouveau prétendant au podium ?

Ils nous ont déjà embêtés la saison dernière, ils sont venus gagner ici en championnat. La fin de saison a été très indécise et serrée avec eux. Dans nos plans, nous voulions faire le job à la maison pour s’assurer une fin de saison tranquille, mais avec leur victoire face à nous, toutes les cartes étaient rebattues. Les départs de leur charnière centrale, Pessina et Konan, est une très grosse perte pour eux. Je ne les vois pas finir devant Montpellier donc oui une 4ème place, ça me paraît honnête pour eux.

Qui pour la dernière place pour l’Europe ? 

Ça va se jouer entre Saint-Raphaël qui a recruté une très bonne paire de gardiens, Chambéry qui a fait un recrutement intelligent, Toulouse n’a pas trop bougé, mais ils se connaissent et jouent bien ensemble ou bien Nîmes. Mais franchement, les Toulousains sont très chiants à jouer, ils ont beaucoup de petites combinaisons entre eux. En pré-saison, ils ont battu Paris, c’est un jeu assez rodé, il faudra juste voir si ça tient dans la longueur.

Un rival cessonnais toujours plus embêtant ? 

La saison dernière était très bonne pour eux, avec la fameuse victoire contre nous lors du premier match. Ils progressent beaucoup, avant, c’était plutôt une équipe de bas de tableau qui jouait le maintien, l’an passé, ils finissent dans le milieu de tableau, donc ça donne forcément des plus beaux derbys et des plus belles confrontations, c’est plus intéressant pour le public et la victoire a plus de saveur. L’an dernier, après avoir perdu contre eux, ça nous a vraiment motivés pour le match retour. Je ne suis pas Nantais de base, mais je vois bien la rivalité. Mais on est loin d’un Paris-Marseille en foot !

Les promus ont-ils une chance de se maintenir ? 

Chaque année, le maintien est très compliqué à pronostiquer, il y a beaucoup d’équipes qui luttent jusqu’à la fin de saison. Ivry a survolé la Proligue la saison dernière, ce n’est jamais facile d’aller gagner chez eux, ils font souvent des surprises à domicile. Je les vois bien gratter quelques points. Pour Sélestat, ils ont créé la surprise au Final 4, ce sera sûrement plus difficile pour eux. Mais le niveau de Proligue est assez relevé ces dernières années, ils sont assez proches du milieu de tableau de StarLigue, donc il faut voir s’ils peuvent, sur un match, gagner des points et créer une bonne dynamique.

Le MVP ?

Luc Steins pour un 3ème titre d’affilée. Il est très important pour le jeu de Paris, il est très apprécié. En plus, il a un jeu très spectaculaire qui sort de l’ordinaire. Mais je vais tout faire pour que ce ne soit pas encore lui.

Le meilleur gardien ?

Un Nantais, peu importe, l’un des deux, tant que c’est un Nantais je m’en fiche. Viktor (Hallgrimsson) et Ivan (Pesic) sont tous les deux de très bons gardiens. Donc oui, je pense qu’ils peuvent avoir une chance de remporter cette récompense.

La révélation ?

C’est beaucoup plus compliqué, mais je pense que les gens vont beaucoup aimer le style de jeu de Kauldi (Odriozola). Il a un jeu à l’espagnol, hyper rapide, technique et fantasque aussi.

Propos recueillis par Fañch Tessier-Merhand

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi