mardi 5 mars 2024

Bamba Dieng (OM), l’esclave de Pablo Longoria ?

À lire

Jérémy Kinot
Jérémy Kinot
Journaliste

Révélation marseillaise la saison dernière, Bamba Dieng a déjà été annoncé, quasiment officiellement, dans 3 clubs depuis le mois d’août. Instrumentalisé, balloté à droite et à gauche, au gré des souhaits des uns et des autres, le jeune sénégalais manque cruellement de considération, et Pablo Longoria d’humanité. Une fin heureuse devait toutefois être officialisée…

Flash back : nous sommes au mois d’août, Igor Tudor commence à peine à imposer ses idées et bâtir l’équipe qui a pour objectif de se qualifier pour la prochaine Ligue des Champions. Les choix du technicien croate sont clairs : il ne veut pas de Bamba Dieng. Le Colombien Luis Suarez, payé 10 millions d’euros à Grenade (Liga), lui est préféré, Arkadiusz Milik est encore là…

Le jeune espoir sénégalais n’est même pas dans le groupe. Son actualité concerne uniquement le marché des transferts. Fin août, tout laisse penser que celui qui s’était révélé la saison dernière à Monaco, va prendre la direction de Leeds.

De Leeds à Nice en quelques heures, puis retour à Marseille…

Mais au dernier moment, alors qu’il était annoncé en Angleterre par le club lui-même, il s’envole finalement vers Nice. Nouveau revirement de situation quelques heures plus tard : sous prétexte d’un problème au genou (qui ne l’empêche pas de jouer), Nice retoque le transfert. Retour à l’OM, en terre hostile, pour le joueur de 22 ans.

Alors que le départ de Milik pour la Juventus et l’échec Suarez lui donne du crédit (et légèrement plus de temps de jeu), l’ancien du Diambars FC restera toujours considéré, au mieux, comme une valeur marchande par Pablo Longoria. Au pire, comme le dernier des remplaçants par Tudor. Mais l’OM gagne, donc le duo Longoria – Tudor a tous les droits.

Son nom ressurgit mi janvier, quand le patron de l’OM apprend que Terem Moffi va quitter Lorient et que les Bretons ont du mal à se mettre d’accord financièrement avec le club de la Côte d’Azur.

Lorient veut Bamba Dieng, Pablo Longoria saute sur l’occasion…

Ça tombe bien, Lorient a déjà fait plusieurs approches pour le recruter. En vain. Cette fois, l’OM saute sur l’occasion et envoie son joueur à Lorient pour servir dans le deal Moffi. Mais le Nigérian a choisi : il veut aller à Nice et refuse catégoriquement d’aller à Marseille. Enfin, c’est ce que l’on raconte… Lorient est surtout soupçonné d’utiliser son joueur (sous contrat jusqu’en juin 2024) pour faire monter les enchères.

Au milieu de tout ça, Bamba Dieng est perdu. Il est devenu un instrument, utilisé par Longoria. Mais le transfert tourne au vinaigre. Moffi n’est plus dans le deal, et l’OM peut se montrer plus exigent pour Dieng.

De son côté Lorient cherche à faire baisser le prix, sous prétexte de la présence d’une vis dans le genou du joueur (un souvenir d’une vielle blessure). Une vis dont la présence est pourtant signalée dans les documents médicaux fournis par l’OM à Lorient.

Toujours en Bretagne, dans l’espoir de trouver une solution, Bamba Dieng, qui, comme Terem Moffi, est sous contrat jusqu’en juin 2024, aurait finalement réussi à quitter (enfin) l’OM. En fin de matinée, on annonçait un accord sur une base de 8 millions + 2 en bonus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi