mardi 25 juin 2024

Après le Tournoi des VI Nations : les gagnants et les perdants du XV de France

À lire

Même s’ils ont perdu le grand chelem, les bleus ont réalisé un beau tournoi notamment l’impressionnante victoire décrochée en Angleterre. Place désormais à la préparation du mondial. Quels sont les joueurs qui ont marqué des points ?

Les gagnants

Dorian Aldegheri

Le Toulousain n’était pas dans les plans du sélectionneur, l’expulsion de Mohamed Haouas face à l’Ecosse a changé la donne. Il a été appelé dans le groupe pour l’Angleterre et a été titulaire directement. Il bénéficie des automatismes avec ses coéquipiers de club Julien Marchand et Cyril Baille. Avec un pack aux couleurs toulousaines, il n’a pas eu besoin de temps d’adaptation. Il doit néanmoins faire avec la concurrence d’Atonio (La Rochelle) qui lui a été préféré (il était blessé aux adducteurs) contre le Pays de Galles.

Jonathan Danty

Le centre rochelais a longtemps été dans l’ombre de Vakatawa, Jonathan Danty a eu peur que sa blessure le prive de Tournoi et de Mondial. Mais sur ce Tournoi il a été préféré à Yoram Moefana et il a montré qu’il était le parfait complément de Gaël Fickou. Sa puissance lui permet de faire des différences, il est aussi excellent ballon en main. Le sélectionneur a trouvé sa paire de centres.

Ethan Dumortier

L’ailier lyonnais a été la grande satisfaction de ce Tournoi. Il ne comptait aucune sélection et a saisi sa chance suite au forfait de Gabin Villière. A l’aile alors que l’on partait sur un duo Penaud-Villière, les cartes sont redistribuées et Ethan Dumortier est désormais passé devant le Toulonnais.

Sipili Falatea

Le pilier bordelais est la bonne surprise de ce Tournoi. Il est le remplaçant parfait pour le poste de pilier droit. Lorsqu’il rentre, il apporte son dynamisme. Il a des appuis intéressants. La concurrence est féroce, mais les problèmes de discipline d’Haouas pourraient lui permettre de gagner un billet pour le Mondial.

Thibaud Flament

Le forfait de Cameron Woki a poussé le sélectionneur à installer Thibaud Flament en titulaire. La saison dernière, le duo WokiWillemse paraissait indéboulonnable, mais le Toulousain a été l’un des meilleurs joueurs du Tournoi, en quelques matches son statut a changé, c’est l’avant le plus complet de la liste. C’est désormais un titulaire indiscutable.

Antoine Hastoy

L’ouvreur rochelais ne joue pas, mais il est important dans le groupe et la blessure de Matthieu Jalibert le fait monter dans la hiérarchie. Il est numéro 2 derrière Romain Ntamack. Son excellent début de saison avec La Rochelle renforce sa place dans le groupe.

Thomas Ramos

L’arrière toulousain a profité de ce Tournoi pour passer de remplaçant de luxe à titulaire indiscutable. Maître à jouer de Toulouse depuis des années, il a changé de statut avec ce Tournoi et a montré qu’il pouvait apporter dans le jeu autant que ce qu’il apporte à Toulouse. Et comme il est très fiable comme buteur meilleur réalisateur du Tournoi avec 84 points soit mieux que les 80 points de Merceron en 2002 il semble avoir éloigné la concurrence (de Jaminet) en 15.

Les perdants

Pierre Bourgarit

Le talonneur rochelais a perdu des points alors qu’il était numéro 3 du poste derrière Marchand et Mauvaka. Gaëtan Barlot semble avoir les faveurs du staff pour le poste de numéro 3.

Mohamed Haouas

Ses problèmes d’indiscipline pourraient lui coûter cher et même une place au Mondial. Le staff n’a pas apprécié le carton rouge contre l’Ecosse. Il va falloir qu’il apprenne à maîtriser ses nerfs. Au niveau international, le moindre écart ne pardonne pas. Et comme son remplaçant Dorian Aldegheri a été impeccable en Angleterre, Mohamed Haouas est le plus grand perdant de ce Tournoi.

Matthieu Jalibert

Cantonné à un rôle de finisseur, l’ouvreur bordelais a été une nouvelle fois stoppé par une blessure. Il a dû quitter le groupe avant le match en Angleterre et il est reparti pour plusieurs semaines d’indisponibilité.

Anthony Jelonch

Ce n’est pas sur le terrain, mais à cause de sa grave blessure que le 3ème ligne toulousain a perdu des points. Victime d’une rupture des ligaments du genou, il n’est pas sûr qu’il reviendra à temps pour le Mondial.

Melvyn Jaminet

Titulaire indiscutable à l’arrière depuis l’arrivée de Galthié, Melvyn Jaminet a perdu du terrain sur Thomas Ramos. Il n’a pas été titularisé du Tournoi et les grosses performances de Thomas Ramos devraient cantonner Jaminet au banc de touche. Il sera dans le groupe pour le Mondial, mais avec un statut différent.

Yoram Moefana

Cet automne, il semblait le mieux placé pour prendre la succession de Vakatawa, mais la grande forme de Jonathan Danty avec La Rochelle et sur le Tournoi a changé la donne. Il va être cantonné à un rôle de remplaçant car même à l’aile, poste où il a été utilisé en sélection avant d’être décalé au centre, il est dépassé par Penaud et Dumortier.

Cameron Woki

En quelques mois, Cameron Woki a perdu beaucoup de crédit. Il réalise une première partie de saison compliquée avec le Racing 92 et sa blessure l’a privé du Tournoi. S’il revient à son meilleur niveau, il se battra avec Thibaud Flament pour une place de titulaire, l’émulation entre les deux sera bénéfique aux Bleus. Il peut aussi revenir en 3ème ligne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi