mardi 27 septembre 2022

Bilan Transferts : les gagnants et les perdants du mercato

À lire

Même s’il faudra attendre la fin de saison pour dresser un véritable bilan du mercato estival, certaines tendances se dégagent. On peut distinguer les gagnants et les perdants du marché des transferts.

LES GAGNANTS

En tout premier lieu bien sûr le PSG qui a réussi l’exploit d’attirer Lionel Messi (qui n’a pas pu prolonger avec le Barça), mais aussi Sergio Ramos, Gianluigi Donnarumma et Georginio Wijnaldum, tous les quatre en fin de contrat dans leurs clubs. En plus de cela on ajoute Achraf Hakimi, sans doute le meilleur latéral droit en Europe. Et, cerise sur le gâteau, le club de la capitale a réussi à conserver Kylian Mbappé pour une saison au minimum. L’arrivée sous a forme d’un prêt (avec option d’achat de 40 millions d’euros) du prodige portugais au poste de latéral gauche (Nuno Mendes) vient couronner le tout.

Derrière le PSG, on pense à son grand rival : l’Olympique de Marseille. C’est le club de Ligue 1 qui a enregistré le plus de mouvements, avec 14 départs et 10 arrivées. Pour la plus tard des jeunes joueurs talentueux et plein d’ambitions qui devraient permettre à l’OM de jouer un rôle intéressant en Ligue 1. On pense notamment à Matteo Guendouzi, Cengiz Ünder ou Gerson, sans oublier un Konrad De la Fuente qui a du feu dans les jambes. Meme si le mercato s’est terminé en eau de boudin avec les limites imposées par la DNCG.

Troisième club de Ligue 1 à se distinguer dans ce mercato, l’OGC Nice. Sous la houlette de Christophe Galtier, le GYM s’est constitué un effectif ambitieux et cohérent. Au milieu, la doublette Rosario-Lémina fait déjà des ravages et l’apport de Delort en attaque devrait se faire ressentir. Ajoutez des jeunes plein de talent (à l’image de Justin Kluivert) et vous pouvez appeler cela un mercato réussi.

Avec Loïc Baldé, Baptiste Santamaria et Gaëtan Laborde, le Stade Rennais s’est renforcé dans toutes les lignes. Trois bons coups réussis par les Bretons, qui ont vendu Eduardo Camavinga 31 millions au Real Madrid, à un an de la fin de son contrat. Rennes a également complété son recrutement intelligemment.

Longtemps l’OL a été en tête de liste des perdants. Il faut dire que Lyon a longtemps raté pratiquement tout ce qu’il a essayé. D’André Onana à Sardar Azmoun, en passant par Hakim Ziyech, les Gones ont eu beaucoup de mal à se renforcer. Finalement, le Suisse Xherdan Shaqiri est arrivé, suivi par Jérôme Boateng, qui, sur le papier, a tout pour sauver le mercato des Gones. Malgré ses 32 ans, l’international allemand reste un des meilleurs défenseurs d’Europe. Reste à voir ce que donneront ces deux recrues phares auxquelles il faut ajouter l’Italien Emerson, prêté par Chelsea. Rendez-vous dans six mois pour savoir si Lyon est chez les gagnants ou les perdants.

LES PERDANTS

Que dire de Saint-Etienne ? A cours de moyens, incapables de saisir les bonnes opportunités (De Préville notamment, qui s’est engagé libre avec Metz), les Verts peuvent s’attendre à une saison très compliquée. Le mercato a montré l’impuissance des Stephanois. Cerise sur le gâteau : Claude Puel aurait refusé M’Baye Niang, proposé gratuitement à l’ASSE !

Lille ressort également affaibli du mercato avec de nombreux départs importants (notamment Maignan et Soumaré), sans une grosse activité dans le sens des arrivées. Seule l’arrivée du Croate Ivo Grbic, sous la forme d’un prêt de l’Atlético de Madrid, a apporté un peu de sourire dans un mercato triste.

C’est la fin d’une époque pour Montpellier qui a perdu sa doublette d’attaquants Delort – Laborde, après avoir vu Hilton et Congré quitter le club en fin de contrat. Les remplaçants (Sakho et Germain notammet) seront-ils à la hauteur, surtout en attaque ? C’est loin d’être sûr…

Kevin Gameiro à lui seul peut-il sauver le mercato du RC Strasbourg, qui a perdu quasiment toute leur défense. L’avenir nous le dira…

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi