jeudi 23 mai 2024

Bombonera, Maracana, San Siro, Old Trafford, Vélodrome… Le TOP 10 des stades de foot

À lire

Le football regorge d’enceintes historiques, qui ont vu, depuis la création du jeu, s’exprimer les plus grands joueurs que ce sport ait connu, mais quels sont les stades les plus mythiques du monde du ballon rond ?

San Siro (Giuseppe Meazza), Milan

Construit en 1926, il est certainement le plus mythique stade d’Italie. Hôte des deux prestigieux clubs de la ville, l’AC Milan et l’Inter Milan, qui se partagent l’enceinte depuis le tout premier jour, San Siro a été le théâtre des plus belles heures de gloire des deux clubs, respectivement vainqueurs de sept et trois Ligues des Champions, et de 19 Scudetti chacun. C’est également l’un des plus grands stades du Vieux continent avec une capacité de près de 76 000 personnes.

Camp Nou, Barcelone

Construit en 1957 et enceinte légendaire du FC Barcelone, le Camp Nou est également l’un des plus grands stades du monde. Avec une capacité de plus de 99 000 places, il est le plus imposant stade de football en Europe, devant Wembley et ses 90 000 places. Avec le FC Barcelone, vainqueur à cinq reprises de la Ligue des Champions et pionnière du football moderne, il a écrit les plus belles pages de l’histoire de ce sport.

Anfield, Liverpool

Son architecture si particulière, son ambiance, ses couleurs. Rien a Anfield n’est anodin. Stade du club tout aussi mythique de Liverpool, vainqueur à six reprises de la Ligue des Champions, il a été construit en 1884, faisant de l’entre des Reds l’un des stades les plus anciens du monde. You’ll never walk alone…

Maracana, Rio de Janeiro

Inauguré en 1950 à l’occasion de la Coupe du Monde au Brésil, le Maracana a été l’espace de quelques décennies le plus grand stade du monde, avec une capacité de 200 000 places. Enceinte mythique au Brésil, il a ainsi accueilli deux finales de Coupe du Monde, en 1950 et 2014, ainsi que les Jeux Olympiques de Rio en 2016. Malgré la réduction de sa capacité à 78 800 places en 2014, le Macarana (photo d’ouverture) reste l’un des stades les plus imposants du continent sud-américain.

Old Trafford, Manchester

« Le théâtre des rêves », de son surnom, a vu de nombreux rêves mancuniens se réaliser depuis son inauguration en 1910. Plus grand club de l’histoire du championnat anglais, aux côtés du rival Liverpool, Manchester United a remporté trois Ligues des Champions et 20 championnats. Avec une capacité de 74 300 places, Old Trafford est également le plus grand stade de Premier League.

Signal Iduna Park, Dortmund

Son impressionnant mur jaune a fait trembler les plus grands clubs européens et la ferveur qui y règne est électrique. Inauguré en 1974, c’est le stade le plus récent de cette liste, mais de par son atmosphère et la ferveur de ses supporters, il méritait de figurer dans ce classement. Avec sa capacité de 81 300 places le Signal Iduna Park est un chaudron dans lequel il vaut mieux éviter de tomber.

Vélodrome, Marseille

C’est à coup sur le stade le plus passionné de France. Antre de l’Olympique de Marseille, le Vélodrome a ouvert ses portes en 1937 et a subi plusieurs extensions pour atteindre sa capacité actuelle, qui est de 67 400 places. Véritable volcan à l’occasion des gros rendez-vous marseillais, le stade accueille l’un des publics les plus bouillants de l’hexagone, les Parisiens peuvent en témoigner.

Santiago Bernabeu, Madrid

Le stade du plus grand club de la planète ne pouvait pas être absent de cette liste. Inauguré en 1947, le stade Santiago Bernabeu, du nom de la figure historique du club madrilène, est l’antre de l’immense Real Madrid, vainqueur à 14 reprises de la Ligue des Champions. Avec une capacité de 81 000 places, c’est également le deuxième plus grand stade d’Espagne, juste derrière celui du rival barcelonais.

Bombonera, Buenos Aires

Avec le Maracana, il est certainement le stade le plus mythique d’Amérique Latine. Domicile de la plus grande équipe d’Argentine, le Boca Junior, qui a vu passer dans ses rangs des légendes du jeu tels que Maradona, Riquelme, ou encore Tévez, la Bombonera peut accueillir 54 000 personnes et réserve à ses visiteurs l’une des ambiances les plus assourdissantes du monde.

Azteca, Mexico

Inauguré en 1966, le Stade Azteca est le premier stade de l’histoire à avoir accueilli deux finales de Coupe du Monde. Et quelles finales ! La première est remportée par le Brésil de Pelé pour sa dernière odyssée en 1970, tandis que la seconde a vu triompher la mythique Argentine de Diego Maradona en 1986. Avec sa capacité de 83 200 places, le stade mexicain mérite, rien que pour ce palmarès unique, sa place dans cette liste.

Adrien Nerozzi-Banfi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi