vendredi 24 mars 2023

Bordeaux, des paris qui pourraient coûter cher

À lire

Actuellement 17ème de Ligue 1, les Girondins de Bordeaux sont à la dérive en bas de tableau. Après déjà deux saisons compliquées, le club aquitain craint cette fois sérieusement de descendre à l’étage inférieur. Pour tenter de relever la tête, les dirigeants ont essayé de donner un nouveau souffle à l’effectif, en axant tous les efforts sur l’aspect défensif.

L’objectif est clair : sortir de cette situation compliquée – très inquiétante même – en gagnant des points importants, permettant une sortie du bas de tableau. Les Girondins ne sont qu’à 5 petits points de L’ASSE, lanterne rouge du championnat, qui se bat pour le maintien…

Une façon de faire critiquée

Avec Gérard Lopez au commande, il fallait s’attendre à avoir des mercatos « brouillons » avec le recrutement de jeunes joueurs inconnus ou d’autres, vieillissants. Et oui, l’ancien président de Lille est connu dans le monde du foot pour gérer son club sur la base du « trading ». Le but est simple : recruter de jeunes joueurs à fort potentiel peu connus du grand public et les faire progresser pour ensuite les revendre plus cher et donc réaliser une plus-value. Une manière de faire qui n’aide pas un effectif à trouver ses marques et repères, étant donné que l’effectif change en permanence.

Un fonctionnement critiqué par plusieurs anciens joueurs et acteurs du monde du foot. C’est le cas de Philippe Doucet, journaliste foot chez Canal+ qui déclare au site web Girondins4ever : «Toute leur vie ce sera ça avec Gérard Lopez… Il y aura un mercato en été où ils changeront tout, un mercato en hiver où ils changeront tout… ».

La différence cette fois, c’est que, faute de moyens, Bordeaux a fait appel à de simples prêts.

L’énigme Marcelo

Le club bordelais a annoncé quelques, semaines avant l’ouverture du mercato qu’il avait décidé de laisser partir libre, cet hiver, Laurent Koscielny, défenseur central et ancien international français, dont le contrat (salaire et prolongation promise) était devenu un véritabe boulet. Il était donc nécessaire de recruter un nouveau cadre en défense, en la personne de Marcelo.

L’ancien joueur de l’Olympique Lyonnais joue depuis le mois d’octobre avec la réserve de l’OL, et avait besoin de se relancer. Âgé de 34 ans, le Brésilien aura sûrement à cœur de prouver qu’il n’est pas fini. S’il a fait de belles choses à l’OL, il était arrivé en fin de parcours.

L’autre recrue expérientée est le milieu défensif français, Josuha Guilavogui, qui arrive en provenance de Wolfsburg, où il jouait depuis huit saisons.

Le joueur de 31 ans revient en Ligue 1 sous forme de prêt. Ce dernier a fait ses premiers pas dans le monde professionnel avec Saint-Etienne lors de la saison 2008-2009, avant de se révéler, au point d’intégrer l’équipe de France (il compte 7 sélections). Une recrue qui va apporter son expérience dans l’entrejeu des Girondins qui en a bien besoin. Cette signature survient après le départ en prêt du numéro 5, Otavio, vers l’Atlético Mineiro.

Les inconus Ahmedhodzic et Ignatenko vont-ils sauver Bordeaux ?

Pour accompagner Marcelo en défense, le directeur sportif de Bordeaux, Admar Lopes, a choisi le  prometteur défenseur central de Malmo, Anel Ahmedhodzic (22 ans). Alors que l’international anglais Phil Jones était longtemps annoncé du côté de la gironde, c’est finalement l’international bosnien d’1m92 qui a été choisi suite au refus du joueur de Manchester United. Ahmedhodzic (qui arrive sous la forme d’un prêt payant, pour un million d’euros) a disputé la phase de poules de la Ligue des Champions avec le Malmo FC en début de saison. Il vient pour renforcer l’effectif en défense et progresser au côté de Marcelo.

Pour finir ce mercato, les Girondins ont recruté un autre jeune à fort potentiel, Danylo Ignatenko (24 ans). Le joueur d’origine Ukrainien est prêté par le Shakhtar Donetsk. Plus mauvaise défense de Ligue 1, Bordeaux s’est concentré sur son gros point faible, en changeant complètement son secteur défensif. Reste à savoir si ça va suffire…

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi