mardi 27 septembre 2022

Pour le rappeur marseillais Bouga, l’OM, c’était beaucoup mieux avant

Interview

À lire

Le rappeur marseillais Bouga, dont le titre « Belsunce Breakdown » inonde le Vélodrome à l’entrée des joueurs pour l’échauffement, a grandi dans le quartier de Belsunce dans le centre-ville. Fan de l’OM, il n’en est pas moins critique… 

Quel rapport avez-vous avec Marseille et plus particulièrement avec l’OM ?

Je vis à Marseille depuis un moment maintenant. C’est une ville qui me tient à cœur. Mon rapport au club passe par « Belsunce Breakdown » qui est souvent jouée au stade Vélodrome, mais aussi par les groupes de supporteurs, Winners et Commando Ultra 84, chez qui j’ai beaucoup d’amis et avec qui je vais au stade. Je suis un supporteur de l’OM, mais différent des autres. Je suis très critique avec l’équipe. 

Vous préfériez l’OM avant ? 

Oui. Avant l’OM était un rouleau compresseur, allait de l’avant. Je suis resté bloqué à l’époque de Chris Waddle. Je relance ma marque de vêtements avec Sergio Tacchini, et si un jour je vois Chris Waddle je lui crée son survêtement ! Je lui ferai même un prix (rires). Quand il a quitté l’OM, c’était une désillusion pour moi. Une fois, il était venu au quartier, il avait joué avec les petits, on a rigolé…

Votre chanson « Belsunce Breakdown » est régulièrement jouée avant les matches au Vélodrome. Le fait d’avoir sa propre chanson jouée dans le plus grand stade de Ligue 1, qui est en plus celui de sa ville, vous procure quel sentiment ?

C’est une grande fierté, même plus que de la fierté. Souvent les KOP aussi m’appellent pour les évènements, les anniversaires, ça donne de la force. Quand j’ai besoin d’eux, je sais que je peux les appeler aussi. Quand les joueurs rentrent pour s’échauffer, ils sont contents de rentrer sur Belsunce, ça fait plaisir. Ils me font aussi des points SACEM et retraite alors je suis content aussi (rires). 

« UNE GRANDE FIERTÉ QU’ON JOUE MA CHANSON AU VÉLODROME » 

Travaillez-vous sur un projet actuellement ? 

Je suis en train de travailler sur Chronique de Mars 3. C’est la suite de Chronique de Mars, créé par Imothep de IAM. Il m’a donné les clés du bateau, et je prépare donc le troisième volet. C’est un album qui ne reprend que des rappeurs de Marseille. En studio bientôt on aura par exemple SCH et Akhenaton. Il y aura des artistes de toutes générations, Soso Maness, SCH, les PSY4, IAM… On veut aussi sortir quelques inconnus, c’est important les artistes émergents. 

Allez-vous aussi enregistrer sur l’album ?

Sur cet album, je suis producteur et en même temps rappeur. Je vais par exemple faire un feat avec Kemmler. Je vais aussi participer à un autre son. On va garder une ligne. J’aimerais que l’ambiance soit comme dans un film et que tout le monde essaie d’amener une ambiance. Le but, c’est de ne pas faire que du rap. 

Vous avez chanté une chanson sur l’OM qui s’appelle « Le Taulier », pouvez-vous nous en parler ?

C’était sur le CD OM All star, ça s’appelait « le Taulier vous dit merci » je crois. J’y parle de la période Bernard Tapie, l’ambiance qui y avait. Que ce soit les joueurs ou les supporteurs, on abordait les matches comme une guerre. Que ce soit Amiens ou Anderlecht, il fallait gagner ! 

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi