lundi 24 juin 2024

Burak Yilmaz, le moteur du LOSC a du retard à l’allumage

Lille - Brest (samedi, 21h)

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

Etincellant la saison dernière, Burak Yilmaz a dû mal en ce début de saison, ce qui rejaillit sur les performances de Lille, qui a du mal à enchainer les bons résultats.

Impressionnant lors de la deuxième partie de la saison dernière, Burak Yilmaz a été un des grands artisans du titre remporté par le LOSC. Personne n’a oublié notamment son doublé à Lyon, le 25 avril dernier (34ème journée de Ligue 1), ayant permis aux Nordistes de passer de 1-2 à 3-2.

Auteur de 16 buts en 28 matchs lors du précédent exercice, le buteur turc n’a trouvé le chemin des filets qu’à deux reprises en 10 matchs de Ligue 1 cette saison, dont un sur penalty.

Jocelyn Gourvennec : « Il est toujours une menace pour les défenseurs »

Si le Lillois continue de tenter beaucoup, il est aussi souvent hors-jeu et ne prend pas toujours les bonnes décisions. « Il est toujours une menace pour les défenseurs car ils savent qu’ils peuvent pas se manquer dans leurs interventions », estime quand même Jocelyn Gourvennec qui continue à lui faire confiance. « Après, il y a la réussite et l’efficacité, où, à l’image de l’équipe, il peut certainement faire mieux ».

Ressorti très déçu et sans doute plus affecté que l’on ne le pensait, de l’Euro raté avec sa sélection, Yilmaz a du mal à rentrer dans sa saison et à entrainer l’équipe dans son sillage.

Plus qu’un leader d’attaque, Burak Yilmaz est le leader de l’équipe. Celui qui montre l’exemple. Et pour l’instant, si sa combativité et son état d’esprit ne sont pas attaquables, ses performances le sont un peu plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi