jeudi 23 septembre 2021

Avec Burud et Ekren, Cherbourg s’est mis à l’heure norvégienne

À lire

Jean-Marc Azzola
Journaliste

A l’heure où la France va retrouver la Norvège au championnat du monde, deux de ses représentants, Jonas Burud et Hakon Ekren font les beaux jours de la JS Cherbourg Manche – Handball. 

Quand Hakon Ekren (26 ans, demi-centre) a signé à Cherbourg lors de l’été 2019, cela a été un petit événement. Pour la première fois de son histoire, ce club de Proligue a engagé un Norvégien. Ce même Ekren n’a pas été étranger à la venue de son compatriote Jonas Burud (27 ans le 28 janvier) cette saison : « Hakon ne m’avait dit que de bonnes choses sur le club. Il m’avait précisé que le club était très suivi et que l’intérêt pour le hand était fort dans la région. Il m’avait rappelé aussi que la Pro-ligue était un championnat très compétitif avec des matches excitants à jouer et très serrés. Cela m’a convaincu. J’avais envie de relever un nouveau challenge, d’avoir un rôle à jouer plus important dans une équipe que celui que j’occupais à Elverum. »

« Aller en playoffs »

Pour ce très puissant arrière droit venir dans le Nord-Cotentin a constitué un énorme changement dans sa vie et sur le plan sportif. Cependant, Burud reste très ambitieux après un début de championnat assez satisfaisant avec les Mauves : « Le but, c’est déjà d’aller en playoffs. Cela ne sera pas si simple. Nancy est notamment une équipe très dangereuse. Mais on peut le faire. On est de mieux en mieux. Cela sera intéressant de voir jusqu’où on peut aller. » Avec Ekren et Burud, la touche norvégienne athlétique est indéniable. Mais le style de jeu pratiqué est bien différent de ce qui se fait en Scandinavie : « La manière de jouer au handball n’a pas grand-chose à voir, concède le n°33 de Cherbourg. En Norvège, il y a davantage de rythme et de courses. Ici, le physique et l’agressivité priment. »

« Apporter notre touche »

« La performance individuelle prévaut par rapport à ce qui se fait chez nous. J’espère de mon côté apporter cette autre touche tactique avec une bonne qualité de passes. Ce serait super d’avoir à faire face à d’autres Norvégiens en Starligue. On verra comment les choses se passeront. » Si Cherbourg a été battu à domicile par une très efficace équipe de Nancy (24-28, 9ème j. avec 7 buts d’Ekren), les Manchois gardent encore toutes leurs chances dans la compétition. Surtout si la greffe norvégienne continue de bien prendre… 

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_img
spot_img

Actu

À lire aussi

spot_img