lundi 4 mars 2024

CAN : la polémique Riyad Mahrez secoue l’Algérie

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

Alors que l’Algérie est aux portes de l’élimination, les critiques se focalisent sur Riyad Mahrez, un capitaine en difficulté, mais soutenu par son sélectionneur.

Avec deux matchs nuls d’affilée (contre l’Angola et le Burkina Faso), l’Algérie est dans une situation très compliquée dans le groupe D. Pour ne pas voir le terrible scénario de 2021 se reproduire, les Fennecs (3èmes de leur poule derrière le Burkina Faso et l’Angola) devront impérativement battre la Mauritanie lors de la 3ème journée, sur au moins deux buts d’écart.

A LIRE AUSSI : Tous les matchs, les favoris… LE GUIDE DE LA CAN

Pointé du doigt par les observateurs en général et les supporters algériens en particulier, Riyad Mahrez a d’abord été défendu par Djamel Belmadi. « Je n’aime pas l’idée de tirer sur un joueur comme Riyad Mahrez », a commenté le sélectionneur algérien, après le nul contre le Burkina Faso, match au cours duquel il a sorti l’ancien attaquant de Manchester City avant la fin. « On ne s’est jamais reposé sur lui, d’ailleurs le jeu passe plus à gauche qu’à droite. Mahrez a encore été très bon dernièrement mais je ne le fais pas jouer sur son statut. ».

Riyad Mahrez : « Au prochain match, je vais marquer ».

Très performant en Premier League, à Leicester d’abord, puis pendant 5 ans à Manchester City (avec qui il a tout gagné), Mahrez a quitté l’Angleterre pour l’Arabie Saoudite l’été dernier et est loin de son meilleur niveau. Ses (de plus en plus nombreux) détracteurs, lui reprochent un mauvais été de forme physique et une incapacité totale à réitérer les exploits qui avaient propulsé l’Algérie sur le toit de l’Afrique en 2019.

En écoutant les déclarations du capitaine des Fennecs, on se demande s’il n’est pas le premier à croire qu’il n’a pas changé depuis son départ d’Angleterre. « Je suis à l’image de l’équipe, vous connaissez l’Afrique, ce n’est pas : vas-y viens et je dribble 4 joueurs, vous l’avez dit, je suis Riyad Mahrez, c’est sûr qu’on me surveille plus que mes coéquipiers. Mais on est là et au prochain match, je vais marquer ».

Une déclaration qui a désabusé les supporters algériens, parmi lesquels beaucoup demandent à Belmadi de ne pas l’aligner contre la Mauritanie pour le dernier match. Surtout que le capitaine de la sélection en a remis une couche, en poussant un coup de gueule contre ceux qui le critiquent. « Toutes les personnes qui restent derrière leur téléphone et leur ordinateur, on ne les écoute pas »

Des déclarations qui ne manquent pas de faire beaucoup parler sur les réseaux sociaux. « Comportement d’un gamin et non d’un capitaine », résume ce supporter sur X. « Les supporters algériens étaient toujours derrière toi, ils étaient toujours là pour te donner de la force même durant les moments difficiles à City … C’est toujours la faute des autres, jamais de votre faute ».

Djamel Belmadi pret à mourir avec Riyad Mahrez ?

Alors que les messages anti Mahrez se multiplient sur les réseaux sociaux, tout le monde attend maintenant le match de la peur contre la Mauritanie. Si la Mauritanie est un adversaire largement à la portée de l’Algérie (elle est classée 105ème au classement FIFA et participe seulement à sa 3ème CAN), tout le monde espère voir un autre visage des Fénecs mardi. Pour gagner et se qualifier, mais surtout pour respirer et entretenir l’espoir d’un parcours réussi dans cette CAN.

Les supporters scruteront aussi les choix de Djamel Belmadi, qui, après la CAN 2021 ratée et la non qualification pour la Coupe du Monde, ne survivra pas à un nouvel échec. Visiblement, s’il tombe, ce sera avec Riyad Mahrez.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi