mercredi 5 octobre 2022

Richard Carapaz, met en folie la passion des Equatoriens pour le vélo

À lire

Vainqueur des Jeux Olympiques à Tokyo, Richard Carapaz (28 ans) a fait sensation pour remporter cette course en ligne. L’Equatorien inscrit de jour en jour son nom dans l’histoire de son sport et de son pays.

Carapaz découvert par son beau-père

Le père de sa femme, Juan Carlos Rosero, est un ancien coureur professionnel et a dirigé en Colombie une école qui a découvert Richard Carapaz.

Une victoire historique aux jeux olympiques

Victorieux le samedi 24 juillet 2021 lors de la course en ligne, Richard Carapaz a décroché la deuxième médaille d’or de l’histoire des Jeux Olympiques pour l’Equateur après celle de Jefferson Perez, champion olympique du 20 km marche aux JO 1996.

Carapaz : Le meilleur cycliste équatorien

Grâce à sa 3ème place lors du dernier Tour de France, il est devenu le premier équatorien à monter sur le podium, mais également le 20ème coureur de l’histoire à avoir fini sur le podium des trois grands Tours, 1er au Giro 2019 et 2ème de la Vuelta 2020.

C’est grâce à Marco Pantani qu’il a commencé le cyclisme

Plus jeune, Richard Carapaz était fan de Marco Pantani, c’est d’ailleurs grâce à lui qu’il découvre le Tour d’Italie et qu’il commence le cyclisme en compétition dans l’équipe « Panavial-Coraje Carchense » à l’âge de 15 ans.

Sa première victoire professionnelle a eu lieu en Espagne

En 2018, l’Equatorien a remporté sa première victoire professionnelle lors de la 2ème étape du Tour des Asturies, dont il gagne également le classement général.

Son surnom est « La locomotora Del Carchi »

Son surnom vient de l’Argentin Mario Sabato qui est un commentateur sur la radio ESPN. « La locomotora del Carchi » qui veut dire « La locomotive de Carchi » est née.

Richard Carapaz touche un salaire de 2,2 millions d’euros par an

Il fait partie des coureurs les mieux payés avec 2,2 millions d’euros, il reste cependant loin de Peter Sagan ou Christopher Froome (environ 5 M€ par an). Mais nul doute qu’avec ses performances actuelles il peut se rapprocher des sommets.

Carapaz a créé une école de cyclisme en équateur

Après s’être rendu compte que l’accès au sport dans son pays était compliqué, Richard Carapaz, accompagné d’un des ses amis et coéquipiers, Jorge Montenegro, a décidé d’aider les jeunes et d’ouvrir une école de cyclisme.

Carapaz débarque en europe en 2016, en Espagne

Après avoir fait ses classes en Equateur ou même en Colombie, Richard Carapaz s’est fait remarquer en Europe. Il signe en 2016 pour la formation « Lizarte » avant d’arriver chez Movistar d’abord en tant que stagiaire puis en tant que professionnel.

Son premier vélo trouvé par son père dans une décharge

Fils d’un transporteur, éleveur de vaches et de poules de la paroisse de Julio Andrade, Richard Carapaz avait 5 ans quand son père aurait trouvé un vélo dans une décharge.

Nathan Rayaume

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi