lundi 24 juin 2024

Carlos Alcaraz et Novak Djokovic : 17 millions de gains à eux deux !

À lire

Ils ont incontestablement été les quatre joueurs majeurs de la saison 2022. Carlos Alcaraz, Rafael Nadal, Casper Ruud et Novak Djokovic ont rythmé de leurs exploits une saison aussi particulière qu’historique. Mais qui a amassé le plus de gains en tournois à l’issue de la saison ?

4 – Casper Ruud : 6 974 761 dollars remportés en tournois en 2022

Il est, parmi ces quatre joueurs, de loin celui qui a participé au plus grand nombre de tournois en 2022 (22), mais c’est paradoxalement lui qui a amassé le moins d’argent en compétition cette année, en comparaison avec ses trois rivaux. Bien que particulièrement actif la saison passée, l’actuel numéro 4 mondial (numéro 3 mondial fin 2022) paye à coup sur un manque de régularité criant (il a perdu à neuf reprises au troisième tour ou avant en 2022) qui l’a empêché de rallier les derniers tours de plusieurs gros tournois, tels que les Masters 1000 d’Indian Wells (3ème tour), de Monte Carlo (3ème tour), de Madrid (2ème tour) ou encore de Cincinnati (2ème tour).

Pire encore, sa non-participation à l’Open d’Australie, première levée du Grand Chelem de la saison, et son élimination dès le deuxième tour de Wimbledon pèsent encore plus lourd dans la balance au moment de faire les comptes. De plus, les trois titres de Casper Ruud l’an passé (Buenos Aires, Genève et Gstaad) ont tous été remportés dans des ATP 250, la plus petite catégorie de tournois sur le circuit professionnel, où les prize money sont donc, de fait, les moins élevés.

Le Norvégien peut toutefois capitaliser sur un grand nombre de tournois joués et, tout de même, plusieurs excellents résultats dans de nombreux gros rendez-vous de la saison. On peut notamment retenir sa finale au Master 1000 de Miami (646 110 dollars), ses finales à Roland Garros (1 145 177 dollars) et l’US Open (1 300 000 dollars), mais surtout son superbe parcours jusqu’à la finale des ATP Finals de Turin, qui lui a rapporté 2 156 600 dollars.

3 – Rafael Nadal : 7 398 172 dollars remportés en tournois en 2022

Un départ canon, puis le néant, ou presque. En 2022, Rafael Nadal a tout simplement réalisé l’un des meilleurs débuts de saison de sa carrière, débutant l’année par une incroyable série de 20 matchs sans défaite, jusqu’à sa déroute en finale d’Indian Wells contre Taylor Fritz. Vainqueur de deux Grands Chelems (Open d’Australie, 2 071 064 dollars, et Roland Garros, 2 290 354 dollars) en 2022, il a également triomphé à l’ATP 250 de Melbourne (87 370 dollars) et à l’ATP 500 d’Acapulco (314 455 dollars).

Rafaël Nadal n’a pas assez joué

Malgré une finale en Master 1000 à Indian Wells, donc (646 110 dollars), et une demi-finale à Wimbledon (636 000 dollars), Nadal a vu, comme souvent, sa saison être tronquée par les blessures à répétition, l’empêchant d’être compétitif dans de nombreux gros rendez-vous de la deuxième moitié de l’année tennistique. Forcé au repos à plusieurs reprises par son corps, l’Espagnol n’aura participé qu’à douze tournois en 2022, traversant par ailleurs la fin de saison comme un fantôme après son forfait en demi-finale de Wimbledon.

A partir de juillet, il n’aura donc participé qu’à quatre tournois (Cincinnati, US Open, Bercy et les ATP Finals de Turin), avec comme meilleur résultat un huitième de finale à New-York. Suffisant, tout de même, pour terminer la saison à la deuxième place mondiale, juste derrière son jeune compatriote, Carlos Alcaraz.

2 – Carlos Alcaraz : 7 816 339 dollars remportés en tournois en 2022

C’est le nouveau phénomène de la planète tennis. Présent dans 17 tournois différents en 2022, le prodige espagnol Carlos Alcaraz a été à la fois régulier et performant dans les tournois qui comptent pour terminer la saison avec le deuxième meilleur total de gains en tournois. Numéro 32 mondial au lancement de la saison, il a commencé l’année avec un modeste troisième tour à l’Open d’Australie, avant d’activer le mode « Terminator » pour arriver à Roland Garros dans la peau d’un favori au titre.

Demi-finaliste à Indian Wells, il a remporté son premier Master 1000 à Miami (1 231 245 dollars), avant de doubler la mise à Madrid (1 291 547 dollars) au terme d’un parcours historique qui l’a vu éliminer consécutivement Rafael Nadal et Novak Djokovic. Finalement éliminé en quart de finale sur la terre battue parisienne, il a connu un coup de moins bien durant l’été (huitième de finale à Wimbledon, 2ème tour à Toronto, quart de finale à Cincinnati), avant de relancer la machine au meilleur moment à l’US Open, pour aller chercher son premier titre majeur sur le ciment New-Yorkais (2 600 000 dollars).

Plus de 10 millions gagnés par Djoko, uniquement sur les tournois

Devenu, à 19 ans, le plus jeune numéro un mondial de l’histoire du tennis après son titre à Flushing Meadows, il a semblé avoir eu du mal à supporter son nouveau statut, et ses résultats en fin de saison s’en sont largement fait sentir. Eliminé d’entrée à l’ATP 500 d’Astana, il est également sorti dès les quarts de finale du Master 1000 de Bercy, avant d’être forcé à déclarer forfait pour les ATP Finals de Turin, pour cause de blessure.

1 – Novak Djokovic : 10 036 962 dollars remportés en tournois en 2022

Freiné par de nombreuses restrictions liées à sa non-vaccination au Covid 19, Novak Djokovic n’aura en 2022 pas terminé la saison à la place de numéro un mondial (une première depuis 2019), mais c’est bien lui qui a amassé le plus de gains en tournois l’an passé, et ce malgré seulement 11 tournois disputés sur l’ensemble de l’année. L’exploit est d’autant plus retentissant que le Serbe a manqué un nombre incalculable de gros rendez-vous pour raisons sanitaires, notamment deux Grands Chelems (Open d’Australie et US Open), mais aussi les Masters 1000 d’Indian Wells, de Miami, de Toronto ou encore de Cincinnati.

Comment l’actuel numéro un mondial a-donc-t-il fait pour remporter plus de 10 millions de dollars malgré tant d’absences ? Si le Serbe a manqué plusieurs rendez-vous majeurs de la saison, il a en 2022 (presque) toujours été au rendez-vous dans les quelques gros tournois auxquels il a participé. Malgré un début de saison poussif à Dubaï (quart de finale) et Monte Carlo (2ème tour), le serbe perd une finale encourageante contre Andrei Rublev chez lui à Belgrade, avant de céder in extremis face à Carlos Alcaraz en demi-finale du Master 1000 de Madrid. La semaine suivante, il remporte son premier titre de la saison au Master 1000 de Rome (882 296 dollars), mais perd en quart de finale à Roland Garros (395 607 dollars) contre Rafael Nadal.

Sa deuxième partie de saison a été, quant à elle, d’une efficacité redoutable. Après sa défaite contre Nadal à Paris, le Serbe ne perdra qu’une seule fois, en finale de Bercy (455 580 dollars), jusqu’à la fin de l’année. En cinq tournois disputés à partir de juillet, il a donc remporté quatre titres, dont Wimbledon (2 507 460 dollars) et, surtout, les ATP Finals de Turin, sans perdre le moindre match, lui permettant de remporter le jackpot de 4 740 300 dollars. Pénalisé par l’absence de distribution de points ATP pour sa victoire à Wimbledon, « Nole » n’a terminé la saison 2022 qu’à la cinquième place mondiale, mais c’est bien lui au sommet du prize money 2022.

* Pour calculer ces gains, ont uniquement été pris en compte les participations aux tournois ATP et aux Grand Chelems de chacun des joueurs (certaines compétitions telles que la Coupe Davis ou encore la Laver Cup n’ont, donc, pas été incluses).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi