mardi 4 octobre 2022

Ce que vous ne savez pas sur Pape Gueye, le milieu de l’OM promis au meilleur

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

A 22 ans, le milieu de terrain l’OM, Pape Gueye est promis au plus bel avenir et est suivi par d’autres grands clubs comme Arsenal et le Milan AC. Les présentations.

Pierre-Henri Bovis : son avocat

Annoncé un temps comme un joueur de Watford pour cinq ans, Pape Gueye n’a finalement pas porté la tunique des Hornets. Un homme est vraiment intervenu dans cette affaire, il s’agit de son avocat Pierre-Henri Bovis qui n’avait pas hésité à dénoncer certains agissements : « Il y a de possibles irrégularités au niveau des circonstances liées à son ancien agent, M.Bakari Sanogo, entre ce dernier et Watford ».

Abasse Ba : Le protecteur

Originaire du Sénégal, né le 24 janvier 1999 à Montreuil, Pape Gueye a été formé au Havre. Il y est arrivé à l’âge de 13 ans. A l’instar d’anciens grands joueurs comme Lassana Diarra et Paul Pogba, la Cavée verte a bien fait mûrir ce milieu de terrain au potentiel fort.

Et si, aujourd’hui, ce relayeur si endurant, si physique, si technique et doté d’une belle frappe de balle, fait les beaux jours de l’om, c’est en Normandie à partir de 2012 en provenance du Blanc-Mesnil qu’on a appris à le découvrir.

Il est passé par les U17, il a aussi été finaliste du championnat de France avec les U19. Abasse Ba, un ancien de la maison havraise, l’a fait beaucoup progresser. Ce dernier a même été champion de France de L2 avec le HAC en 2008. Il a constaté l’évolution du jeune Gueye avant que celui-ci ne soit lancé dans le grand bain.

Paul Le Guen : son capitaine

Quand Oswald Tanchot quitte Le Havre pour Amiens, Paul Le Guen, l’ancien défenseur du PSG, prend la relève. Il appréciera notamment le leadership naturel de son jeune joueur et sa grande capacité à prendre la parole pour remobiliser les troupes quand le bateau tangue. Il en fera souvent son capitaine malgré son jeune âge.

Paul Pogba : La référence

Très vite la comparaison avec l’international français de Manchester United est faite. Déjà car le Marseillais peut jouer à tous les postes au milieu de terrain. A l’instar de son aîné, Gueye est aussi vanté pour sa vision du jeu et son intelligence tactique :

« Pape, je ne vais pas dire que c’est un Paul Pogba, mais cela s’en rapproche vraiment, déclarait Eric Junior Dina-Ebimbe qui a évolué au Havre avec Gueye. C’est un joueur élégant à voir, c’est un gaucher, techniquement il est très fort, il a une excellente vision du jeu. Défensivement, il est très solide aussi ». Le natif de Stains ajoutant que durant sa formation à Paris aucun élément n’était plus fort que le Havrais de l’époque. Quand on sait le chemin que Pape Gueye a parcouru ensuite, c’est dire son niveau.

André Villas-Boas : Un coach sous le charme

Arrivé début juillet 2020 à Marseille pour quatre saisons, le milieu de terrain s’est vite intégré au groupe d’André Villas-Boas. Pourtant, ce joueur très prometteur avait signé un pré-contrat avec Watford avant de se désengager dénonçant les modalités du contrat (voir ci-dessus).

Très vite, Gueye impressionna le vestiaire olympien. Villasboas apprécia surtout sa combativité, sa puissance technique et sa qualité de relance doté d’un pied gauche très précis. Rapide dans ses transmissions, sa vista exceptionnelle lui autorise à déclencher des transversales qui ne le sont pas moins. Le plus souvent elles arrivent à destination.

Ajouté à ces renversements spectaculaires que Gueye est capable de faire des sorties très propres. Costaud, précis dans la récupération, son profil plaisait beaucoup au coach portugais : « Pape apporte beaucoup de sécurité. Il a quelque chose de plus qu’une sentinelle avec plus de courses et plus de passes en profondeur ».

Oswald Tanchot : L’entraîneur qui l’a lancé

Pape Gueye a fait ses débuts avec l’équipe fanion du HAC en L2 le 5 mai 2017 contre Niort (0-0) lors de la 36ème journée. L’entraîneur mayennais l’a lancé dans le grand bain. Il se souvient d’un leader naturel en dépit de son jeune âge : « c’est quelqu’un de très respectueux dans le fonctionnement quotidien, avec les gens du club, les coéquipiers.

C’est un bon camarade qui est vivant, qui rigole, mais qui sait aussi faire la part des choses, et se reconcentrer sur le travail. C’est quelqu’un qui, par son aura et son calme, apporte quelque chose. Il peut bouder un peu quand il perd des petits jeux. C’est un gagneur. Pape, si on oublie sa date de naissance, c’est un vrai leader. Il aime son métier ».

Victor Lekhal : Le malheureux qui a accéléré sa destinée

Si Oswald Tanchot souhaitait associer à l’époque Lekhal et Gueye au Havre, la réalité sera toute autre. Car le sort s’acharnera sur le premier. Quand l’international algérien Victor Lekhal va connaître une nouvelle rupture des ligaments croisés, Gueye va prendre sa suite.

C’est ainsi que ce dernier va vivre sa première titularisation en L2 le 1er avril 2019 contre Lens (0-0). Il va alors enchaîner les prestations officielles avec le club doyen et s’ancrer tel un métronome de son équipe. Si, en 2018/2019, Gueye dispute 12 matches, son total est doublé la saison suivante (25 matches). Le malheur des uns fait souvent le bonheur des autres…

La sentinelle de l’OM Pape Gueye, nouvel homme fort du milieu marseillais dans le Foot Marseille.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi