lundi 20 mai 2024

Ce que vous ne savez pas sur Vinicius Junior, la nouvelle star du Real Madrid

À lire

Longtemps désespérant, aussi doué qu’inefficace, le petit prodige brésilien Vinicius aura donc attendu ses 21 ans pour démontrer qu’il pouvait être un attaquant de très haut niveau. Sa première partie de saison (12 buts et 7 passes décisives) lui a permis de s’imposer comme un élément essentiel du Real Madrid. Pour la première fois…

Son premier contrat pro : a 16 ans, à Flamengo…

Parce que le Barça et le Real Madrid l’ont déjà à l’oeil, pour le suivre depuis un tournoi pour les moins de 20 ans qu’il avait, à 16 ans à peine, éclaboussé de son talent du côté de Sao Paulo, Flamengo, son club, s’empresse de lui faire signer son premier contrat professionnel. Le 1er août 2016, il n’a que 16 ans, l’âge minimum légal, et se retrouve lié par une clause de rachat de 30 M€. Dans l’histoire, le club conserve 90% de ses droits économiques. Un an après, il signera son premier contrat pro (de trois ans) avec l’équipe première de Flamengo avec le numéro 20 dans le dos.

Son premier match pro : il croise son idole au Maracana

Il y a pire que le mythique stade de Rio de Janeiro pour faire ses grands débuts… Le 13 mai 2017, c’est avec Flamengo, face à l’Atletico Mineiro, que Vinicius Junior enregistre officiellement son premier temps de jeu avec les pros. Il entre à la 82ème minute pour remplacer Orlando Berrio sur le côté gauche (1-1) et croise à la fin du match Robinho, son idole de jeunesse : « Mon rêve s’est réalisée » déclarera-t-il à la presse après la rencontre. Dix jours plus tard, après avoir prolongé son contrat jusqu’en 2022, le club annonce qu’il rejoindra le Real Madrid en juillet 2018… après son 18ème anniversaire.

Son premier coup d’éclat : décisif en Copa Libertadores

C’est face au club équatorien du CS Emelec, le 15 mars 2018, qu’il réalise son premier exploit personnel, pour son premier match dans la compétition reine des clubs en Amérique du Sud. Lorsqu’il entre en jeu à la 67ème minute à la place d’Everton, Flamengo, est menée 0-1. En moins de dix minutes, il marque à deux reprises pour offrir la victoire à son équipe et devenir le plus jeune joueur brésilien à marquer en Copa Libertadores, à réaliser un doublé dans un match pro. Quelques jours après, à 17 ans, 8 mois et 10 jours, il devient aussi le plus jeune joueur de l’histoire du Flamengo à atteindre la barre des 50 matches disputés.

Son premier match avec le Real : un « derbi madrileno » pour débuter

Comme un double symbole, sa première apparition en Liga avec les Merengues intervient le 29 septembre 2018, face aux Colchoneros de l’Atlético, et lui permet de remplacer Karim Benzema. S’il ne parvient pas à faire la différence (0-0), il devient tout de même ce jour là à Santiago Bernabeu le premier joueur né après le 1er janvier 2000 à jouer avec le Real. Une nouvelle ère s’ouvre…

Son premier but merengue : avec le Real, face au Real

Entre son premier match, et son premier but en Liga, il n’aura attendu qu’un peu plus d’un mois. Le 3 novembre 2018, il débloque en effet la situation face au Real Valladolid (2-0). Tout juste entré en jeu à la place de Marco Asensio, à la 83ème minute… Le premier de ses 27 buts inscrits avec le Real (chiffre arrêté au 17 décembre 2021).

Son premier match de Ligue des Champions : quand il rejoint Casillas et Raul

2018 aura été l’année de toutes ses premières… ainsi en Ligue des Champions pour une petite musique qu’il découvre, le 7 novembre, en match de groupe face au Viktoria Plzen. Pour la petite histoire, c’est donc en République tchèque qu’il offre aussi sa première passe décisive à Toni Kroos, juste après son entrée sur la pelouse. Pour la grande histoire, lors de cette victoire facile (5-0), il rejoignait Casillas et Raul, comme troisième plus jeune joueur de l’histoire du Real à disputer un match de C1.

Sa première sélection : c’est pas (encore) le Pérou

Sa première apparition avec la Seleçao, le 11 septembre 2019 en match amical sur la pelouse du Los Angeles Memorial Coliseum, n’aura duré qu’un quart d’heure, le temps de remplacer Richarlison et de buter face à la rugueuse défense péruvienne. La défaite 0-1 lui aura au moins permis de jouer pour la première fois avec Neymar dans une sélection menée par Tite

et où il retrouvait ses compatriotes madrilènes Militao et Casemiro. Depuis, il a accumulé 9 sélections, deux fois titulaire, face au Chili et l’Argentine en septembre et novembre 2021 (01 et 0-0) en matches éliminatoires de la Coupe du monde… qu’il vivra pour la première fois de l’intérieur en 2022 au Qatar.

Son premier but dans un clasico : plus vite que Messi

Le 1er mars 2020, il a 19 ans et 233 jours quand il devient le plus jeune buteur de l’histoire du Clasico, succédant à un certain Léo Messi qui avait 26 jours de plus en 2007 lorsqu’il avait commencé à torturer les gardiens merengues ! Vinicius fait la différence à la 71ème minute pour venir battre de près Ter Stegen après un appel en profondeur. Le Real s’impose 2-0, Mariano doublant la mise dans le temps additionnel.

Largement perturbée par la pandémie sanitaire, la saison 2019/2020 fut aussi la première pleinement disputée par un joueur qui aura participé à 29 rencontres de Liga (3 buts et 1 passe décisive) aux côtés de son nouveau coéquipier et compatriote, Rodrygo, arrivé au cours de l’été du Santos FC. Sans être un titulaire indiscutable, son impact a été réel pour la quête de ce 34ème titre merengue en complément de Benzema, mieux que Hazard, Bale, Jovic ou Rodrygo.

Sa première grande finale : la Copa America se défile

Sa première grande compétition internationale a aussi failli être son premier grand succès. Il s’en est fallu d’une finale pourtant jouée à domicile au Maracana de Rio, mais perdue (0-1) face à l’Argentine de Messi le 10 juillet dernier. Sans jamais sortir de son statut de joker (face au Venezuela 3-0, à l’Equateur 1-1 ou au Pérou 1-0 en demi-finale), Vinicius Junior a tout tenté pour égaliser pendant la demi-heure de jeu où il a remplacé Everton. En vain. Partie remise.

Tom Boissy

Le nouveau mag le Foot

Ne manquez-pas, Le Foot magazine, en vente ici, u chez votre marchand de journaux

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi