samedi 2 mars 2024

« Cela fait plus de 8 ans qu’Anne Hidalgo fait croire en privé à Nasser Al-Khelaïfi que le Parc pourrait être cédé un jour »

À lire

LES REVELATIONS DE ROBERT LAFONT

Un coup de gueule emprunt de révélations sur l’attitude très critiquée d’Anne Hidalgo dans le dossier du Parc des Princes.

Cette fois on y va tout droit : à moins d’une réconciliation improbable, le PSG va quitter le Parc des Princes. Au delà de la passe d’armes entre Anne Hidalgo et Nasser Al-Khelaïfi qui semble entériner l’exode de ce qu’on a coutume d’appeler « le club de la capitale », la Maire de Paris a fait voter un amendement empêchant la ville de Paris de vendre l’enceinte de la Porte de Saint-Cloud. 

LIRE ICI LA TRIBUNE INCENDIAIRE DE ROBERT LAFONT

Une décision vivement critiquée au sein du PSG, mais aussi par les élus de l’opposition, qui n’ont pas manqué de le faire savoir. Alors que la ville a déjà perdu le prestigieux tournoi de tennis Rolex Paris Masters (qui se tiendra à La Défense Arena, à partir de 2025), le possible départ du PSG fait beaucoup parler. Des bancs du Conseil Municipal aux tribunes du Parc des Princes, la position d’Anne Hidalgo est très controversé. 

Dans une tribune publiée sur le site ENTREPREDRE.fr, Robert Lafont dénonce l’attitude du Maire de Paris. « Cela fait plus de 8 ans qu’elle fait croire en privé à Nasser al-Khelaifi et à ses adjoints que le Parc pourrait être cédé un jour », explique le patron du groupe de presse Lafont Presse. « Mais à la ville, l’ex-députée socialiste affiche un tout autre discours pour ménager sa majorité et notamment ses alliés verts qui ne veulent pas entendre parler de cession du Parc ». 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi