mercredi 24 juillet 2024

Ces clubs qui bafouent l’esprit de la Coupe de France

8èmes de finale de la Coupe de France

À lire

Pour son huitième de finale de Coupe de France, Versailles (N2) a choisi de venir jouer à Toulouse, privilégiant l’aspect économique à l’esprit de la Coupe. En 32ème, les amateurs du Canet-Rocheville en avaient fait de même…

Deux clubs de National 2 sont encore en lice pour les huitièmes de finale de la Coupe de France : Bergerac et Versailles. Le premier, qui s’est déjà offert une Ligue 1 en 32ème (Metz, battu aux tirs au but) reçoit Saint-Etienne (dimanche à 18h30), à Périgueux, le second, qui n’a pas encore réussi de véritable exploit (éliminant des équipes de son niveau tout au plus), se déplace à Toulouse (samedi, 16h15).

Ce match entre les Yvelinois et les Toulousains aurait dû se dérouler à Versailles. Mais, à cause d’une loi qui interdit toutes émanations de lumières à moins de 5 kilomètres de la chambre du roi du château de Versailles (oui, vous avez bien lu !), le stade Montbauron (où joue Versailles), n’a pas d’éclairage.

Les supporters de Versailles condamnés à faire près de 700 km pour assister au match

Du coup, les Versailles ont inversé l’ordre du match et se déplacent à Toulouse. Une belle récompense pour les Yvelinois, qui vont jouer dans un stade de Ligue 1, mais en reniant complètement l’esprit de la Coupe de France.

Délocaliser une rencontre, faute d’homologation de leur stade, ou parce qu’il est trop petit, tous les petits poucets le font. Ce sera le cas par exemple de Bergerac, qui recevra les Verts à Périgueux (situé à 51 km) dimanche. Mais de la à délocaliser le match à près de 700 km… Difficile de croire que, dans toute l’Ile de France, Versailles n’a pas trouvé un terrain d’accueil qui aurait permis aux supporters d’assister à ce match.

Ou, mieux, et ce n’est pas la responsabilité des seuls Versaillais (mais de la FFF et du diffuseur télé), programmer la rencontre à 14h pour qu’elle puisse se dérouler à Montbauron (rappelons qu’il n’y a plus de prolongation).

En 32ème de finale déjà, les amateurs du Canet-Rocheville avait inversé l’ordre de leur match contre l’OM pour jouer au Vélodrome, obligeant leurs supporters à faire plus de 170 km pour assister à la rencontre et réduisant quasiment à néant leurs chances de faire un exploit.

Ces « délocalisations » très spéciales, enlèvent clairement un des seuls avantages accordés aux petits poucets : sortir les clubs pro de leur zone de confort, dans des petits stades, aux pelouses pas toujours parfaites et avec une ambiance champêtre propice à un exploit. Ce qui ne veut pas dire que l’exploit est impossible. Juste qu’il est encore plus compliqué…

> Résultats et programme complet des huitièmes

Vendredi

Nantes – Brest 2-0

Samedi

Toulouse (L2) – Versailles (N2) 0-1

Nancy (L2) – Amiens (L2) 0-2

Reims – Bastia (L2) 1-1 (tab)

OM – Montpellier 1-1 (tab)

Dimanche

18h30 : Bergerac (N2) – Saint-Etienne

21h00 : Lens – Monaco

Lundi

21h15 : PSG – Nice

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi