mercredi 22 mai 2024

Ces coureurs qui raccrochent le vélo : Martin, Greipel, Sicard

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

Ils sont une cinquantaine à ranger leurs vélos en cette fin de saison. Vainqueur de grands Tours, de Classiques, de titres mondiaux ou d’étapes, ils ont écrit de belles pages du cyclisme, mais ont décidé de tourner la page.

Chaque saison n’est pas seulement la fin d’un chapitre dans la carrière d’un coureur, elle peut aussi être l’épilogue et la conclusion d’une riche carrière. Ils sont une cinquantaine à avoir décidé de tourner la page. Certains arrivant en fin de parcours et d’autres par choix.

Les grands noms ne manquent pas. A 39 ans, André Greipel a marqué de son empreinte toute une génération de sprinteurs. Avec 11 victoires d’étapes sur le Tour de France, l’Allemand a été l’un des meilleurs dans sa spécialité. Tout comme son compatriote Tony Martin.

A 36 ans, l’ancien champion du monde du contre-la-montre a toujours été un précieux coéquipier quand il ne jouait pas sa carte personnelle comme le prouvent ses 5 victoires d’étapes sur le Tour de France.

Une référence du chrono mondial. Le hasard fait que son homonyme, Dan Martin, a décidé lui aussi de raccrocher. A 35 ans, l’Irlandais a gagné sur les trois grands Tours, mais aussi sur Liège-Bastogne-Liège (2013) ou le Tour de Lombardie (2014). Un coureur tourné vers l’attaque.

Sicard, l’éternel espoir

Son cousin, Nicolas Roche, a lui aussi décidé de raccrocher à 37 ans. Au départ leader, il a ensuite excellé comme coéquipier. Un coureur respecté dans le peloton. Même si, au départ, il a surtout été contraint, car non conservé par le Team DSM, il a su basculer dans une autre vie de consultant.

« J’aime faire du vélo, mais si vous sentez que vous devez vous arrêter… » C’est un peu le cas de plusieurs coureurs comme Paul Martens (Jumbo-Visma), Michal Golas (INEOS Grenadiers), Brent Bookwalter (Team BikeExchange), Marco Marcato (UAE-Team Emirates) ou encore Jelle Vanendert (Bingoal Pauwels Sauces WB). Chez les Français, ils sont aussi quelques-uns à tirer leur révérence.

Tout d’abord le doyen du peloton, William Bonnet et son coéquipier Mickaël Delage (Groupama-FDJ). Mais aussi Julien Duval (AG2R Citroën), Kévin Réza et Maxime Cam (B&B Hotels), sans oublier l’ancien champion du monde Espoirs 2009, Romain Sicard (Team TotalEnergies).

Il fait partie de ses jeunes trentenaires qui ont dit stop aux saisons dans le peloton comme Frank Mathias et Ben Gastauer (AG2R Citroën Team), l’ancien maillot blanc américain du Tour de France Tejay van Garderen et son coéquipier d’EF Education-Nippo, Moreno Hofland et l’ancien vainqueur de la Vuelta 2015, Fabio Aru (Team Qhubeka NextHash).

En perte de vitesse, l’Italien a préféré passer à autre chose. Des noms qui ont tout de même su offrir de belles émotions. Pour tout cela, merci Messieurs et bonne retraite !

Cyclisme magazine 14

Ne manquez-pas, Le Cyclisme magazine, en vente ici, ou chez votre marchand de journaux

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi