mercredi 29 mai 2024

Cesson-Rennes : le maintien, une priorité, le top 6 sera du bonus

À lire

Cesson-Rennes a obtenu une 9ème place très surprenante sur l’exercice précèdent. Sébastien Leriche et ses joueurs auront donc à cœur de rester sur cette très bonne dynamique malgré des moyens limités.

Ne pas jouer le maintien la saison dernière a été une réelle satisfaction, avec une très bonne 9ème place pour Sébastien Leriche, coach cessonnais.

« C’est une saison qui a été très bonne, on est allés bien au-delà des objectifs que l’on s’était fixés. Je pense qu’on peut dire que cette saison a été historique. Notre parcours à domicile a été exceptionnel. Ça ne va pas nous arriver souvent de battre Nantes, Montpellier et Aix ! Mathématiquement, et en termes de classement, il n’y a pas grand-chose à redire » se félicite l’entraîneur. Malgré des pertes importantes dans son effectif, le coach rennais relativise.

Cesson-Rennes peut-il répéter la même performance ?

« On a essayé de compenser les départs d’Hugo (Kamtchop-Baril), Joze (Baznik) et Rudy (Seri). C’est très compliqué surtout pour des postes aussi importants que ceux de pivot et gardien, mais je suis très satisfait de ce qui s’est passé à l’inter-saison. On a aussi un groupe beaucoup plus expérimenté, c’était un souhait de notre part » assure Sébastien Leriche. Si les attentes des supporteurs sont hautes, rester en StarLigue est toujours primordial pour Cesson et son coach.

« La première obligation, c’est un maintien rapide, se mettre à l’abri rapidement de la zone rouge. Mais, contrairement à la saison dernière, si c’est le cas, les objectifs changeront très rapidement. J’ai envie qu’en 2025, à la fin de mon contrat, on puisse pouvoir dire que l’on a installé Cesson comme un club stable de StarLigue. Aujourd’hui, je suis persuadé que la manière de débuter la saison va énormément dicter sur ce qui va se passer par la suite. Etre capable de s’installer dans une bonne dynamique d’entrée de jeu facilite beaucoup de choses, c’est même primordial pour un club comme le nôtre » analyse Sébastien Leriche.

« S’installer dans une bonne dynamique d’entrée, c’est primordial pour un club comme le nôtre »

Le coach rennais promet de très belles choses dans le jeu. « Les joueurs sont des pourvoyeurs de spectacle, on ne peut pas uniquement penser au résultat. Pour gagner des points et bien jouer, il faut cet aspect spectacle. Il faut faire lever le public, créer cette fameuse folie à domicile, c’est ce qui fait gagner des matches ».

Si l’entraîneur des Irréductibles ne vit pas dans le passé, il a bien l’intention de gommer certaines faiblesses.

« On a subi des temps faibles trop importants, trop longs et avec beaucoup trop d’influence sur le score final. Il va falloir gagner en lucidité dans les moments importants, et aller chercher des points à l’extérieur bien-sûr. Ce qui fait la force de mon effectif et de ce club, c’est ce supplément d’âme, le surnom des Irréductibles ne vient pas de nulle part. »

Il faudra donc bien surveiller le début de saison du côté de la Glaz Arena.

La recrue : Tiago Rocha pour faire la différence

Tiago Rocha, la recrue portugaise de 36 ans au poste de pivot arrivé en provenance de Nancy, fait déjà le bonheur de son entraîneur. Le Cesson Rennes Métropole Handball fait partie de ces clubs français qui doivent bricoler et faire un réel travail de recherche pour leur Mercato.

C’est pour cela que la venue du pivot de 1m96 pour 104 kilos est une très bonne plus-value qui apporte avec son arrivée des qualités que l’effectif des Irréductibles ne possède pas. Tiago Rocha a accumulé beaucoup d’expérience du côté de Porto, Plock ou Lisbonne.

Sébastien Leriche ne tarit pas d’éloges sur sa prestigieuse recrue. Hormis son expérience, le coach cessonnais décrit un joueur exemplaire et humble bien qu’il soit le seul joueur de l’effectif à connaître le niveau européen et international.

Fañch Tessier-Merhand

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi