mardi 5 mars 2024

Cholet : Club historique et un centre de formation d’excellence

À lire

Champion de France, vainqueur de la Coupe de France ou de la Semaine des As, Cholet n’est pas seulement un club historique du basket français, il est aussi l’un des plus grands pourvoyeurs de joueurs via son excellent centre de formation.

Drafté par Detroit, Killian Hayes est le 6ème joueur de Cholet à évoluer en NBA après Mickaël Gelabale, Rodrigue Beaubois, Nando De Colo, Kevin Seraphin ou Rudy Gobert. Un succès qui met en lumière la qualité du travail des techniciens du club et de son centre de formation :

« C’est une fierté de voir la réussite d’anciens joueurs. Ça nous conforte dans notre travail, les directions que l’on prend pour faire progresser les jeunes joueurs. Le plus gratifiant, pour nous, c’est de voir aussi les hommes qu’ils deviennent, ils ont une excellente mentalité, ils reviennent nous voir » se réjouit Régis Boissié, référent technique à l’académie. L’académie regroupe 21 jeunes avec un centre d’hébergement, de la restauration et aussi la possibilité de poursuivre ses études.

« On essaie d’avoir des anciens joueurs dans l’encadrement pour perpétuer l’esprit choletais »

Les dirigeants attachent beaucoup d’importance à la poursuite du cursus scolaire et le taux de réussite au bac est élevé comme le confirme Régis Boissié : « Il y a une vraie organisation scolaire, un suivi humain. On est là pour construire aussi la vie hors basket au cas où il y aurait échec. Les garçons sont réceptifs, c’est aussi souvent la qualité de l’enseignement scolaire qui pousse les parents à nous confier leurs enfants d’autant plus que la réussite au bac est très importante.

Sur des gamins de 13, 15 ans, il est difficile de savoir immédiatement lequel réussira, lequel échouera. On le voit au fur et à mesure du cursus, en les connaissant mieux. L’un de nos plus beaux ambassadeurs Rudy Gobert a mis, par exemple, beaucoup de temps à émerger, il ne sortait pas du lot, il avait aussi des problèmes physiques. A l’inverse, pour Killian Hayes on a immédiatement vu que c’était un phénomène. »

Cholet a une identité de jeu identique entre le centre de formation et l’élite

Si de nombreux joueurs réussissent à franchir le palier entre le centre de formation et les professionnels, c’est aussi dû au fait qu’ils connaissent le style de jeu de l’équipe pro car, sur les terrains de l’académie, les entraîneurs inculquent un style de jeu commun aux différentes catégories. Une fois arrivés en professionnels, les joueurs pratiquent un basket offensif. Régis Boissié :

« On essaye d’avoir de la continuité dans le jeu depuis les U13. Nous organisons régulièrement des réunions entre les entraîneurs des différentes catégories dont les professionnels pour avoir une identité de club. On essaie d’avoir des anciens joueurs dans l’encadrement pour perpétuer l’esprit choletais. »

S’il y a moins de titres que par le passé et que le club se bat cette saison pour rester dans l’élite, l’esprit choletais est conservé et la réussite de l’académie est réelle et constante. Cholet active sa carte jeunes avec succès et cela devrait durer encore de nouvelles années.

Retrouvez cet article dans le magazine France Basket, en vente ici ou chez votre marchand de journaux

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi