mercredi 22 mai 2024

Christophe Galtier sur la sellette : ce que l’on sait des graves accusations contre lui

À lire

C’est une déflagration qui secoue le monde du football depuis les accusations de racisme et de discrimination portées par Julien Fournier à l’encontre de Christophe Galtier, dans un mail révélé à la presse.

Premier point : l’entraîneur du Paris Saint-Germain a démenti, mercredi, « les propos injurieux et diffamants » que l’ex-dirigeant niçois Julien Fournier lui fait tenir dans un courrier interne, diffusé par plusieurs médias.

Christophe Galtier sort du silence et se défend via ses agents pour « contester avec la plus grande fermeté » avoir tenu des propos discriminatoires à l’encontre de ses joueurs lorsqu’il entraînait l’OGC Nice.

Christophe Galtier envisage des poursuites judiciaires

Dans une lettre communiquée par son avocat, Me Olivier Martin, le technicien de 56 ans, exprime « avoir pris connaissance avec stupéfaction des propos injurieux et diffamants » rapportés par Julien Fournier dans un courrier interne. Des « poursuites judiciaires » sont envisagées par le Clan Galtier.

Romain Molina (journaliste indépendant d’investigation) a rendu publique le mail envoyé en fin de saison dernière par Julien Fournier à Dave Brailsford, directeur Sport d’Ineos, à la tête du club azuréen. Dans ce courriel, celui qui était alors directeur du football des Aiglons rapporte des propos discriminatoires de Christophe Galtier envers certains des joueurs niçois et même pire, il empêchait certains de ces joueurs d’exercer leur religion (le ramadan par exemple).

« Très honnêtement, si j’explique les vraies raisons pour lesquelles on s’est disputés, parce que c’est vraiment le mot, Christophe n’entrera plus dans un vestiaire, ni en France ni en Europe », avait laissé entendre Julien Fournier fin septembre, avant la rencontre aller entre le PSG et Nice.

Mauvaise com ou déstabilisation douteuse en amont de la rencontre… Les accusations ne font finalement pas grand bruit à l’époque.  « Sur la forme, je ne suis pas surpris connaissant le personnage. Voilà ce que j’ai à dire », répond alors Christophe Galtier. On comprend aujourd’hui les insinuations de Julien Fournier.

Des accusations très lourdes contre Christophe Galtier

Six mois après, le « rapport » fait par Fournier à son supérieur, met le feu aux poudres. Au PSG, on soutient ne pas avoir été mis au courant des propos qu’aurait tenu Christophe Galtier dans le bureau de Julien Fournier, à propos de son ancienne équipe. La réaction du club de la capitale est restée très discrète, se portant sur 3 points précis :

1 – Le PSG est un club engagé de longue date dans la lutte contre le racisme et toutes les formes de discriminations. Le club travaille depuis de nombreuses années avec les associations de référence sur ces questions.

2. Le club a été informé par Christophe Galtier de son intention d’engager des poursuites judiciaires contre « des propos injurieux et diffamants » l’ayant visé.

3. Les allégations dont il est question ne concernent pas le PSG et sont antérieures à l’arrivée de CG au club. Le PSG retient le démenti ferme de son coach et réaffirme son engagement dans la lutte contre le racisme.

Pas sûr toutefois que le PSG pourra s’en tenir à ce discours très longtemps, notamment face à la grogne des supporters (voir plus loin).

Les Ultras du PSG réclame sa mise à l’écart, si les faits sont avérés

Du côté de Nice, le moment ne se prête pas à la polémique. Le club souhaite rester dans la bonne dynamique sportive, particulièrement le jour d’un quart de finale de Coupe d’Europe. « Les faits relatés concernent deux personnes ne travaillant plus pour l’OGC Nice. Cette situation a été traitée avec le plus grand sérieux au moment des faits. Le club n’apportera pas plus de commentaires », s’est contenté de dire le club dans un communiqué très neutre.

« Vous avez dû voir qu’on a fait l’actualité malgré nous. Vous avez constaté qu’il y a deux versions qui s’affrontent. Galtier ? La vérité éclatera mais pas aujourd’hui. Le club a communiqué. On n’a rien à ajouter » A ajouté Didier Digard en conférence de presse hier.

L’actuel coach des Aiglons avait lui-même eu maille à partie avec celui qui dirigeant l’équipe la saison dernière. Christophe Galtier aurait tenu des « propos violents » à l’égard du coach Niçois, de sa barbe & de sa confession musulmane. Une bagarre a même failli éclater entre les deux hommes…

Les supporters du PSG, ont rapidement réagi, en demandant la mise à l’écart de Christophe Galtier, « si les faits sont avérés ». Dans un communiqué, le CUP s’est clairement positionné :  « Le Collectif Ultras Paris suit de près l’affaire Galtier. Si les faits qui lui sont reprochés sont avérés, il n’est pas acceptable que cette personne reste dans l’organigramme du club. Nous rappelons que nous nous sommes toujours positionnés contre toutes formes de discriminations et ce combat est une cause historique de notre Virage. »

> Ce que dit Julien Fournier (ex Directeur du football de l’OGC Nice)

C’est en fin de saison 2021/2022 que Julien Fournier écrit un long mail à Dave Brailsford pour évoquer les propos discriminatoires de Christophe Galtier, lors d’un entretien qui s’est déroulé le 9 août 2021.

« Cette équipe ne lui ressemble pas, vous avez bâti une équipe de racailles », aurait d’abord expliqué le beau fils de Christophe Galtier, John Valovic-Galtier, agent de joueur,  à Fournier, au nom de son père, ajoutant, « il n’y a que des noirs et la moitié des joueurs sont à la mosquée le vendredi ».

Toujours dans ce mail, Julien Fournier, explique que Christophe Galtier est alors arrivé et a confirmé les propos de son beau fils. « Il m’a expliqué qu’il fallait tenir compte de la réalité de la ville et qu’on ne pouvait pas avoir autant de noirs et de musulmans dans l’équipe », écrit l’ancien directeur sportif de l’OGC Nice dans ce mail. « Il faut tenir compte que nous sommes dans la ville de Jacques Medecin* » lui aurait lâché l’actuel entraîneur du PSG.

Julien Fournier revient aussi sur le Ramadan, qui aurait été très mal vécu par Galtier. « L’occasion de se plaindre tout le temps du fait que nous avions trop de joueurs musulmans dans l’équipe ». Plus loin, Fournier explique aussi que Galtier souhaitait les départs de Todibo, Atal, Gouiri, Boudaoui et Lémina, et qu’il avait refusé un défenseur turc, parce qu’il était musulman.

(Avec Zinedine Benaifa)

Jacques Médecin est un célèbre ancien maire de Nice, connu pour ses positions « extrêmistes ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi